La presqu'île de Farewell en Nouvelle-Zélande a été le théâtre d'une bien triste scène ce matin. Plus de 200 baleines-pilotes se sont échouées sur la côte. Cette région est un piège pour ces cétacés en raison des importants bancs de sable et des eaux peu profondes qui l'entourent. Parmi les quelque 200 spécimens échoués, près d'une trentaine étaient déjà morts à l'arrivée des sauveteurs.

Ce n'est pas une tâche de tout repos de remettre à l'eau ces mastodontes pouvant peser jusqu'à quatre tonnes. « C'est une tâche assez risquée de les remettre à l'eau », assure Andrew Lamason, porte-parole du service de la protection de l'environnement. Ils sont plus de 140 bénévoles s'affairant pour aider les secouristes formés à ce type d'intervention.

C'est une course contre la montre pour les équipes de sauvetage car si d'ici ce soir tous les cétacés n'ont pas retrouvé leur liberté, les autorités devront attendre environ 24 heures pour que la marée haute revienne. Sans la marée, il est impossible de les remettre à l'eau en raison du manque de profondeur des eaux.

Les globicéphales (nom scientifique) se retrouvent régulièrement sur les plages de Farewell en raison des mouvements liés aux marées. Au cours des dernières années, des baleines se sont échouées à quelques reprises. Ce mois de janvier a vu deux groupes de mammifères marins y arriver et cette fois, c'est probablement l'un des plus importants.

Les experts ne sont pas certains de ce qui poussent les #Animaux à s'approcher des côtes. Plusieurs croient que les baleines en bonne santé vont au secours de celles malades et désorientées, et qu'avec les marées, elles se retrouvent prises au piège.

Ces mammifères marins mesure 6 mètres de long, ce qui les classe indubitablement parmi les plus gros mammifères marins. Elles sont les baleines les plus communes en Nouvelle-Zélande. Il est facile de les observer autour de l'île. Il ne reste qu'à espérer que les bénévoles et secouristes réussiront à les renvoyer à la mer le plus rapidement possible pour éviter que cette plage ne se transforme en cimetière géant.