Depuis samedi 28 février en soirée, la centrale nucléaire de Fessenheim, située dans le Haut-Rhin, est à l'arrêt. En cause, "un défaut d'étanchéité constaté sur une tuyauterie située en aval du condenseur, dans la salle des machines, hors zone nucléaire", selon les explications d'EDF de ce qui a été découvert dans l'unité de production n°1 samedi soir.

Ce communiqué précise qu'il n'y a aucun danger pour la sûreté des installations et pour le personnel. Quant à l'unité n°2, elle avait été programmée "pour maintenance et rechargement d'un tiers de son combustible".

Cet "incident", à savoir l'arrêt total de la centrale de Fessenheim, repose l'épineuse question de sa fermeture. Alors que François Hollande inscrivait cette fermeture dans son programme présidentiel et la programmait pour 2017, Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, plus pragmatique, envoyait dernièrement des signaux contradictoires.

Située en Alsace, en zone sismique et inondable, cette centrale de 900 mégawatts érigée en 1977, la plus vieille de France, n'a cessé d'être décriée de part et d'autre du Rhin. Greenpeace, qui a publié un rapport sur les risques liés au vieillissement des centrales, demande que la future loi sur la transition énergétique inscrive la limite de quarante ans comme durée maximale de fonctionnement!

Mais ce n'est pas seulement l'âge de cette centrale qui pose problème, c'est véritablement le site en lui-même. En bordure du Grand Canal d'Alsace, la centrale est exposée au risque d'inondation. Selon le service environnement du département, les digues d'un mètre de haut pourraient être submergées en cas de rupture de la digue du Rhin. Et Médiapart, qui relaie cette information, de préciser que si un tel accident se produisait, l'eau pourrait monter jusqu'à 1 mètre de hauteur à l'intérieur du site... Par ailleurs, cette centrale a été conçue pour résister à un séisme de 6,7 sur l'échelle de Richter, or le plus fort tremblement de terre éprouvé dans la région du fossé rhénan l'a été en 1356 à Bâle et a été estimé à 6,2 sur l'échelle de Richter!

Autant d' éléments alarmants qui semblent réunis dans le cadre d'une catastrophe annoncée! #énergie nucléaire