Après avoir effectué son trajet inaugural en novembre 2014, le « Bio-Bus » de la ville de Bristol en Grande Bretagne a officiellement été mis en service sur la ligne 2 en mars 2015.

Cet autobus de 40 places roule avec un carburant un peu particulier puisqu'il est produit par le retraitement des matières fécales recueillies par la station d'épuration locale et de déchets alimentaire.

Une solution qui offre plusieurs avantages. Elle utilise des ressources produites localement, comme l'expliquait Mohammed Saddiq, dirigeant de GENeco, société qui a conçu le Bio-Bus au moment de son lancement, dans les colonnes de The Independant : « le Bio-Bus est alimenté par les gens qui vivent dans les environs, et sans doute même ceux qui prennent ce bus. »

Il affiche, par ailleurs, des performances écologiques particulièrement intéressantes. En effet, le véhicule rejette 80 % d'oxyde d'azote (NOx) et 20 à 30 % de dioxyde de carbone (CO2) de moins qu'un moteur diesel. Il ne produit également quasiment aucune particule fine, selon The Guardian.

Le Bio-Bus peut rouler environ 300 kilomètres avec un plein. Ce qui correspond aux déjections de cinq personnes pendant un an.

Pas d'odeur particulière

Le véhicule met en pratique le principe de la méthanisation par la fermentation des matières organiques. Ce qui produit un biogaz qui, contrairement à ce qu'on pourrait imaginer a une odeur presque identique à celle du gaz naturel. Les piétons et les automobilistes qui suivent le Bio-Bus n'auront donc pas à craindre d'éventuels relents d'excréments.

Une idée reçue sur laquelle GENeco a joué. Elle a choisi de dessiner des personnages figurant les passagers de l'autobus qui lisent ou qui téléphonent assis sur des toilettes en train de faire leur besoin sur l'un des côtés du véhicule.

Slate.com a contacté le responsable du service presse de la société. Il a assuré au journal en ligne que les réactions du public était excellentes et qu'aucun voyageur ne s'est encore plaint d'avoir été représenté en train de faire caca dans le bus.

Et il paraît que ça fait beaucoup rire les enfants ! #Automobile #Ecologie