Suite à la visite très remarquée du Secrétaire Général de l'OMT (Organisation Mondiale du #Tourisme) Taleb Rifaï au Cameroun du 19 au 22 Novembre dernier, le site d'Ebogo, dont on ne cesse de chanter les éloges, aura été l'une des principales attractions de ce déplacement. Marquée par les festivités de la CAN (Coupe d'Afrique des Nations de football) féminine, cette visite du Secrétaire Général le conduira dans cette île située à plus de 70 kilomètres de la ville de Yaoundé, au Cameroun. En effet, le ministre du Tourisme, monsieur Bello Bouba Maigari et sa délégation, guideront l'hôte à travers cette petite île au paysage enivrant et à sa beauté naturelle et somptueuse. L'accueil des populations au son des balafons et des danses traditionnelles, aura ravi l'intérêt des invités et des journalistes présents pour la couverture de l'événement.

Le Maire et le préfet de la localité installeront les invités sous des tentes qui laissent le loisir de pouvoir observer ce magnifique panorama du fleuve Ebogo ainsi que les bungalows en bois construits dans les alentours de ce site naturel et écologique. Ainsi, le guide touristique et chef traditionnel de deuxième degré du groupement Enoah Egoe, monsieur Ernest Onana vantera les bienfaits de cet univers enchanté, et n'oubliera pas de souligner l'importance de sa préservation.

L'écotourisme, le défi des autorités et la fierté d'une nation

S'imprégner d'un endroit ou d'un lieu, peut résulter d'une aptitude à pouvoir se lier à cette nature qui vit quelque part en chacun de nous. Découvrir et arpenter ces lieux de détente et d'appropriation rend encore cette activité meilleure pour la survie de notre environnement. La traversée du fleuve Nyong s'est faite spontanément avec des pagayeurs toujours prêts à répondre aux questions des plus curieux. Face à tant réalisations pour la protection du site, le guide touristique Ernest Onana a bien voulu donner quelques explications suite à la préservations des lieux. Face aux journalistes, le chef traditionnel aura noté la nécessité de devoir à tout prix préserver le site pour que ce patrimoine ne soit pas oublié; et énoncera même un bon nombre de richesses présentes dans cette île paradisiaque de plus en plus fréquentée. La création d'un sentier botanique, la chasse aux papillons, la chasse aux tortues, la présence de plus de 32 espèces de poissons et même des reptiles tels que les crocodiles nains font la force de cette faune et cette flore riche et prospère.

Le site d'écotourisme d'Ebogo accueillerait sensiblement 7000 visiteurs, et les 12 bungalows prévus pour l'hébergement sont à la disposition de chaque touriste. Les structures de bases tels que l'eau, la route et l'électricité complètent valablement cette ensemble. Les populations et la Mairie se sont unies afin de pouvoir satisfaire la clientèle de plus en plus nombreuse. Ebogo peut se pâmer d'être l'un des site d'écotourisme sur lesquels le Cameroun et l'Afrique pourra désormais compter. #écotourisme #Ecologie