Dans un contexte de réchauffement climatique et de pollution, l'#Environnement est désormais un sujet tant important que délicat. Beaucoup estiment que nous ne pourrons pas éviter les catastrophes résultant du changement climatique. Les technologies vertes restent un espoir pour nous sauver du réchauffement climatique. Ces dernières décades, le développement des technologies propres a été impressionnant dans le but de prévenir le changement climatique et de limiter les émissions de gaz à effet de serre. Les énergies éolienne et solaires représentaient deux tiers des nouvelles installations énergétiques aux Etats Unis en 2015. La mise en place de ce genre d'installations est de plus en plus rapide et les coûts ont chuté de plus de 70 % de 2008 à 2015. Grâce à son faible coût, la capacité de production éolienne a presque triplé depuis 2008 et représente environ 5 % de la production d'électricité totale des Etats Unis. L'énergie solaire suit la même route même si sa production est plus faible. Nous sommes donc dans une bonne dynamique en diminuant les coûts et en favorisant la mise en place des parcs éoliens et des fermes solaires aux Etats Unis. Le modèle américain est un exemple à suivre, même si tous les pays ne disposent pas d'autant d'espace et de fonds d'investissement.

Environnement, la transition énergétique sera difficile

Bien que le développement des énergies renouvelables soit de plus en plus rapide et économique, les émissions de gaz à effet de serre sont actuellement les plus hautes jamais enregistrées. De plus, les pays en voie de développement ont besoin des énergies fossiles pour soutenir leur explosion démographique. C'est par exemple le cas en #Inde et ce le sera bientôt en Afrique. En parallèle, les comportements et les habitudes des habitants de pays développés doivent changer. L'utilisation des voitures est trop importante même dans les grandes villes où les transports en commun peuvent être une alternative. Les véhicules électriques manquent d'attractivité du fait de leur manque d'autonomie et de leur prix souvent trop élevé, mais leur développement reste essentiel. La dépendance aux énergies fossiles est désormais une triste réalité dans ces pays. Les gros progrès en terme d'énergies renouvelables ne représentent que la partie émergée de l'iceberg des problèmes climatiques. Même avec des taux de croissances impressionnants, remplacer les centrales ne se fera pas du jour au lendemain. Mais cette transition peut être accélérée par l'aide des pays en voie de développement comme l'Inde.

Environnement en Inde : un exemple à suivre

L'Inde est aujourd'hui le quatrième émetteur mondial de gaz à effet de serre, principalement à cause de ses centrales à charbon. Néanmoins, le pays a rejoint l'Accord de Paris et le groupe de coopération formé des plus gros pollueurs de la planète. Ceci montre que l'Inde s'inscrit dans une logique de développement durable et souhaite réduire ses émissions de CO2. Cependant, l'Inde doit faire face à une demande croissante en énergie et le gouvernement Indien a donc décidé de doubler la production des centrales a charbon. Mais les inondations et les manifestations ont entraîné une chute de la production. C'est pourquoi le Premier Ministre Modi veut développer les énergies vertes et surtout l'énergie solaire. Les prévisions indiquent que l'Inde aura la plus grande augmentation de production d'énergie verte dans les années à venir. Le principal problème reste l'accès à l'énergie pour tous les Indiens. Même si les plus sceptiques ne sont pas confiants pour le futur de notre planète, les nombreuses solutions et les efforts apparents des grands pollueurs peuvent nous laisser espérer un avenir plus propre. #Climat