"Sauvons notre planète !" Cet appel de détresse date de plusieurs siècles. Et pourtant, même si la « Terre » existe toujours, elle a des bleus partout, sous l’effet de l’invasion d’une race d’antipathiques venus tout exploiter et non rétablir. Sundance 2017 tente de changer la donne. Des minoritaires d’écolos militent pour le changement, des géants industriels sont de l’autre côté du front, la bataille est féroce. Cette fois-ci, les cinéastes se rangent du côté des environnementalistes.

Sundance 2017 : alerter tout un chacun face à la perturbation climatique

Aujourd’hui, les séquelles d’une inconscience chronique héritée de père en fils se découvrent.

Publicité
Publicité

Vagues de catastrophes naturelles, réchauffement climatique, sècheresse, famine, et récemment un séisme d’une magnitude de 5.9 à Madagascar, tout devrait nous mettre la puce à l’oreille. Quelques minorités, heureusement, en sont conscients, mais cela ne suffit pas. L’une des raisons pour laquelle Robert Redford, l’organisateur du festival du #Cinéma Sundance 2017, entend faire de l’évènement un mobile pour inciter les gens à protéger l’#Environnement.

D’ailleurs, celui-ci n’a pas manqué de rappeler qu’il s’est déjà rallié à cette cause depuis plus de 40 ans et qu’il ressent de plus en plus l’état d’urgence face à une situation qui tende à devenir chronique. Avec sa réputation, l’évènement compte sur ses nombreux fidèles pour répandre cet appel à manifestation. Le « changement climatique » sera donc à l’honneur pour cette 33ème édition, qui se tiendra comme à l’accoutumée dans la station de ski de Park City à l’Ouest des Etats-Unis.

Publicité

Parmi les 118 titres au programme, 14 projections seront consacrées uniquement à ce thème brûlant.

« An Inconvenient Sequel», parmi les documentaires dénonciateurs de ce fléau

Le festival Sundance 2017 a débuté jeudi 19 janvier et ne touchera à sa fin que le 29 janvier. Dix jours pour révéler des étoiles montantes, récompenser les acteurs et scénaristes méritants, mais surtout, réussir à tourner les regards vers le changement climatique. Un challenge honorable, espérant que les quelques sensibilisations, en particulier le documentaire « An Inconvenient Sequel » fasse leurs effets. Des images alarmantes, pour rendre le message encore plus percutant, feront plonger l’auditoire durant quelques heures dans la catastrophe qui nous guette. Sundance 2017 sera également marqué par la consécration de nouveaux réalisateurs, comme Steven Soderbergh et Quentin Tarantino, pour donner un coup de neuf aux vétérans du cinéma américain. #sundance2017