Alors que l'ouragan Irma se rapproche dangereusement des côtes américaines [VIDEO] et plus précisément de la Floride, plusieurs entreprises étasuniennes font leur possible pour aider les habitants des régions concernées par la menace. C'est notamment le cas de JetBlue qui propose une offre ambitieuse. Aucun vol de cette compagnie quittant la Floride ne sera facturé à plus 99$. Un geste bienvenu pour les citoyens de Floride qui luttent pour quitter l'État au plus vite.

Plusieurs compagnies, dont American Airlines ou Delta Airlines ont suivi le mouvement. Elles avaient été auparavant vivement critiquées pour avoir procédé à la démarche inverse, faisant exploser le prix des billets quittant la Floride afin de profiter de la forte demande et de maximiser leurs profits.

Publicité
Publicité

Difficile pour elles de maintenir des prix aussi élevés alors qu'un de leurs concurrents directs proposent des billets plafonnés à moins de 100$. Il est difficile de dire si ce volte face est dû à une prise de conscience de la part des compagnies ou bien à la simple inquiétude de voir tous leurs potentiels clients fuir vers JetBlue.

Le cas United Airlines

Une compagnie ne s'est cependant pas alignée sur ces prix. Il s'agit du transporteur le plus détesté des États-Unis : United Airlines. En effet, en avril dernier, un événement malheureux a sérieusement terni la réputation de United Airlines. Alors qu'un vol avait été surbooké (comme le pratiquent régulièrement les compagnies), un passager a été forcé à quitter l'#avion pour laisser embarquer deux membres de l'entreprise. Refusant la maigre compensation de quelques centaines d'euros que lui proposait United Airlines, deux agents de sécurité sont alors entrés dans l'avions pour extraire de force le passager malgré ses intenses protestations.

Publicité

Malheureusement pour la compagnie, l'événement a été filmé par un autre passager et immédiatement diffusée sur internet. La vidéo où l'on voit l'homme, le visage ensanglanté, est vite devenue virale et a provoqué un véritable tollé en Amérique du Nord. Le passager était en fait un médecin qui ne pouvait se permettre de quitter l'avion en raison de rendez-vous importants avec des patients malades.

La compagnie a tenté tant bien que mal de réparer sa faute en dédommageant un peu plus généreusement le passager. Mais le mal était fait, plusieurs sphères influentes sur internet, notamment Reddit, ont appelé au boycott pur et simple de la compagnie. Son attitude avant l'#Ouragan #Irma ne devrait pas améliorer sa réputation : United Airlines a certes ajouté six vols au départ de la Floride et plafonné les prix. Seulement, ce plafonnement dépasse du quadruple celui des autres compagnies puisqu'il s'élève à 399$.

Avant, peut-être, un nouveau volte face ?