Qu'est-ce donc que le PEGIDA? C'est un parti allemand d'opposition d'extrême droite qui est descendu dans la rue afin de se faire entendre, soutenu par un nombre quelque peu impressionnant de 17500 manifestants. Le PEGIDA est un acronyme allemand qui veut dire : Europeens Patriottes Contre l'Islamisation de l'Occident.

Ses revendications ? Empêcher l'islamisation en Occident certes, mais plus encore, le rejet des réfugiés de tous bords, les musulmans tout particulièrement. Le PEGIDA dénonce également les médias, catalogués de menteurs, les politiciens, ainsi que le multiculturalisme. Cette manifestation a été lancée dès le mois d'octobre 2014, de la ville de Dresde (Est) capitale d'un « Land » (Etat régional) de Saxe, qui pourtant n'affiche que 2,2% de la population étrangère.

L'Allemagne se trouve confrontée aujourd'hui à un relent historique où le racisme pur et dur de ces néo-nazis conduit à une épuration raciale importante, d'où son regard interloqué devant cette multitude sur les pavés de la ville.

Le jihad est une peste dont il faut empêcher coûte que coûte la propagation mortelle, mais il ne faut pas amalgamer ce qui ne peut l'être. Des musulmans, comme d'autres ethnies, ont vivement condamné ces atrocités d'un autre temps, et il est quelque chose qui se perçoit comme un gaz flottant à la surface de la terre. Nul ne peut accepter cela.

Le PEGIDA est un parti politique allemand tendancieux, ayant un relent d'un déjà-vécu en Europe, et malgré ses avancées verbales visant à prôner une justification qui ne peut être qualifiée, il fait feu de tout bois, cherchant l'approbation allemande, voir européenne.

Les actes criminels commis par les jihadistes servent de support à leur idéologie, tout comme la haine du juif servit de marche-pieds à l'escalade du nazisme allemand. L'Allemagne a pris froid pendant cette période où fonctionnaient les cheminées des camps, et elle ne veut plus vivre ce calvaire d'après-guerre.

Il n'est pas d'amalgame à faire entre ceux qui sont venus vers nous afin d'échapper à mille misères dans leurs pays, et ces fous religieux qui n'hésitent pas à tuer, à menacer, à contraindre par la force ceux et celles qui résistent à ce fanatisme d'un autre temps.

Ces attaques n'épargneront personnes, nous pouvons déjà le constater.

Publicité
Publicité

Ils sont prêts à semer la terreur là où ils le peuvent. La xénophobie est une des racines amères qui aujourd'hui rampent et qui veulent étouffer la démocratie.

Les jihadistes sont devenus les ennemis du monde moderne. Il est urgent de faire alliance avec tous ceux-là qui refusent purement et simplement, sans discussion aucune, l'image hideuse de cet animal puant et cruel qu'est le fanatisme sous toutes ses formes.

N'est-il déjà pas trop tard?

Il existera toujours de par le monde des individus pétris de leur seule volonté de nuire à l'homme son frère, tout comme du temps de Caïn et d'Abel ! Rien de nouveau sous le soleil. Mais il n'en demeure pas moins vrai que tant qu'il y aura des hommes, il y aura de la beauté à regarder. #Union Européenne #Etat Islamique