27 janvier 1945. Date clé de l'#Histoire. Date qui reste gravée dans l'esprit des survivants du camp d'Auschwitz. Ce 27 janvier 1945, les soldats de l'Armée rouge envahissent Auschwitz et libèrent le camp d'extermination et de concentration.

Mardi prochain, plusieurs chefs d'Etat - dont le président de la République, François Hollande - se rendront à Auschwitz, en Pologne. Sur place, ils fêteront les 70 ans de la libération du camp nazi. Des cérémonies seront organisées en guise de commémoration. Alors qu'ils étaient près de 1 500 il y a 10 ans, mardi ce seront 300 survivants de cette terrible période de l'histoire qui seront présents dans le sud de la Pologne.

Publicité
Publicité

Cette journée sera dédiée au devoir de mémoire. En mémoire de toutes ces personnes - juives, homosexuelles ou résistantes - qui ont perdu la vie entre mai 1940 et janvier 1945. Mardi, pas moins de 38 pays devront être représentés en Pologne pour cette journée réservée aux survivants.

Une journée marquée par l'émotion à laquelle Vladimir Poutine, président de la Russie, n'assistera pas. Seul Sergueï Lavrov, le ministre des affaires étrangères russe, fera le déplacement. Ce dernier explique que le président russe n'a pas reçu «d'invitation officielle». L'organisateur de cette journée commémorative aurait envoyé une lettre dans laquelle on pouvait lire : « vous pouvez venir et, si vous venez, précisez qui viendra ». « A une telle invitation, on peut ne pas répondre » s'explique le ministre russe.

Publicité

Toutefois, aucune invitation dite officielle n'aurait été envoyée. Ce qui n'a pas empêché à de nombreux chefs d'Etat d'annoncer leur présence. François Hollande, quant à lui, se rendra d'abord au Mémorial de la Shoah à Paris. Il rendra un hommage solennel aux 7.500 français juifs déportés. Selon une source proche du président, il était important que ce dernier s'exprime aux Français de confession juive mardi.

Il y a 3 ans, l'acte barbare de Mohamed Merah, à Montauban et à Toulouse, frappait la communauté juive de France. Il y a trois semaines, celle-ci s'est retrouvée, une nouvelle fois, heurtée par les tueries commises par Amedy Coulibaly, dans l'Hyper Cacher situé à Paris.