Plusieurs milliers de Néerlandais étaient bien assis confortablement dans leur divan devant leur téléviseur lorsque la chaîne a interrompu sa transmission en raison d'un assaut à mains armées d'un homme. Heureusement maîtrisé sans créer de réels dommages, il a créé tout un émoi aux Pays-Bas. La chaîne publique NOS était sur le point de commencer la diffusion du journal de 20h quand les événements sont survenus ce jeudi 29 janvier à Hilversum, au sud-est de la capitale.

Avec sa cravate, son costume noir, sa chemise blanche, l'homme n'avait pas l'air d'un tueur. Cependant, il avait dans les mains un pistolet équipé d'un silencieux selon la vidéo de près de cinq minutes mise en ligne par la télévision néerlandaise.

Publicité
Publicité

Le bâtiment a été évacué, mais le journal de 20h, sur le point de commencer s'est vu remplacé par une image disant « un moment s'il vous plaît ». Le ravisseur était un jeune homme âgé de 19 ans, originaire de Pijnacker situé dans la partie ouest du pays.

Ce dernier s'est dit être le représentant d'un groupe de pirates informatiques. Il a pris en otage un employé de la NOS et a conversé avec lui. Cette partie ne figure pas sur la vidéo mise en ligne. Au moment d'entrer dans la rédaction, il aurait remis une lettre disant qu'ils étaient cinq de plus et 98 pirates informatiques prêts à attaquer dans le monde virtuel.

Le ravisseur se serait fait rassurant avec son otage lui avouant qu'il le laisserait partir dès la fin des hostilités. Il a demandé de passer à l'antenne. « Des informations d'importance mondiale vont être dites.

Publicité

Nous avons été employés par les services secrets et avons écouté des conversations qui mettent la société actuelle en doute », a-t-il mentionné.

Dès l'entrée de la police dans les locaux de la NOS, l'homme a laissé tomber son arme et s'est rendu aux autorités. L'intervention rapide et adéquate des forces policières a été saluée par le maire d'Hilversum, Pieter Broertjes. « On ne sait jamais quand une situation de cette nature va arriver, mais depuis les événements de Paris, nous sommes davantage prêts! » #Terrorisme