Au cœur de sa campagne électorale, Benyamin Nétanyahou dérange les dirigeants de l'Europe en continuant de crier sur tous les toits qu' « #Israël est la véritable nation de tous les Juifs ». Il l'avait fait lors des attentats de Paris, il l'a fait avec ceux de Copenhague et ne démord pas suite au cimetière profané de Sarre-Union. Le premier ministre israélien est carrément en mode séduction.

Tous se souviendront de la phrase de Nétanyahou lors des attentats de Paris : « Israël est le foyer des Juifs. » À l'époque, le premier ministre français, Manuel Valls, avait fortement répondu. Hier, suite à la fusillade de Copenhague, Nétanyahou a tenu le même discours.

Publicité
Publicité

« À tous les Juifs d'Europe et aux Juifs à travers le monde, je dis: Israël vous attend les bras ouverts », disait-il en annonçant un plan de 46,5 millions de dollars pour favoriser l'immigration à partir de la France, la Belgique et l'Ukraine. Le premier ministre israélien s'attend à une immigration de « masse ».

Cette dernière déclaration n'a pas fait qu'agacer les Français. Nétanyahou s'est attiré les critiques des Danois, des Autrichiens et des Allemands. Dans ces trois pays, même les Juifs ont mal répondu à l'appel israélien.

Le président de l'Hexagone a insisté pour dire que « les propos laissant croire que les Juifs n'ont pas leur place en Europe ne seront plus tolérés ». De son côté, Manuel Valls a dit « qu'une campagne électorale ne donne pas droit de dire n'importe quoi ».

Montée de l'antisémitisme

Le porte-parole de la diplomatie israélienne, Emmanuel Nahshon, met les choses en perspective.

Publicité

« Nous appelons les Juifs du monde entier à venir, mais il faut que ce soit un choix individuel, dit-il. Le premier ministre israélien ne peut se taire devant le fait que, depuis 1945, cela n'a jamais été aussi difficile d'être juif en France ou en Europe. »

Si les groupes antisémites sont plus forts en France, cela ne veut pas dire pour autant que le pays est invivable. Il y a des zones grises et, en encourageant l'immigration de cette manière, Israël promouvoit l'intégrisme et la ghettoïsation des cultures. Ce n'est pas le contraire qui est souhaitable?