L'Italie est aux prises avec un nouveau phénomène: l'#Immigration clandestine. L'année dernière, la quantité de migrants clandestins a atteint un niveau record. Mais de nombreux drames humains se cachent derrière les chanceux qui atteignent la côte italienne. Hier, dimanche 8 février, 27 personnes ont été retrouvées dans un bateau. Elles étaient mortes suite à une hypothermie dans le canot de sauvetage dans lequel elles se sont aventurés vers l'espoir d'une vie meilleure.

"Ils étaient une centaine entassés dans la petite embarcation de fortune", a commenté la garde côtière italienne. À 160 km de Lampedusa, le port où arrivent les migrants clandestins, les individus ont appelé à l'aide dans une mer glaciale et démontée.

Publicité
Publicité

Ce sont plus de 150.000 personnes qui arrivent chaque année dans des conditions similaires, sur la côte italienne, en fuite des combats et des conflits de l'autre côté de la Méditerranée.

Daniele Freggi, qui réside sur l'île, témoigne des horreurs dont il a été témoin au cours des dernières années et spécialement de la dernière. "Une femme africaine est arrivée en donnant naissance à un enfant au moment de mettre pied à terre en plein hiver sans rien pour le nouveau-né, nous en avons retrouvé une autre sous des corps en décomposition qui pesait à peine 30 kg tant elle était mince, et je peux continuer", dit-il.

La situation est extrêmement préoccupante, mais les autorités italiennes sont dépassées par les événements. L'état de désespération des migrants dans leur pays d'origine les pousse à tenter l'impossible quitte à en mourir pour avoir, pendant quelques temps, l'espoir de jours meilleurs.

Publicité

De Syrie, du Nigéria, du Mali, de la Gambie, ils arrivent empilés par centaine dans des embarcations de fortune. Les autorités disent ne pas savoir combien de victimes sont perdues en chemin.

Un pêcheur raconte qu'il fait régulièrement des découvertes macabres dans ses filets où des corps restent pris. "Il nous arrive de plus en plus de trouver des cadavres ou des restes humains dans nos filets. La Méditerranée est devenue un cimetière", dit-il.

L'espoir permet de soulever des montagnes, mais il provoque également nombre de drames humains dans ce cas-ci.