Blasting News: Quel est votre point de vue personnel sur la situation en Ukraine?

Alla Lazareva: La #Russie a lancé une guerre en commençant par l'annexion de la Crimée. C'est un acte qui n'a jamais été fait dans le droit international moderne, c'est inédit. Compte tenu des accords qui avaient été signés au Mémorandum Budapest en 1994, pour lequel l'#Ukraine acceptait de se défaire de ses armes nucléaires contre des garanties pour sa sécurité et son indépendance, l'Ukraine a attendu des pays européens et de l'Otan une aide rapide. Ils ne sont finalement jamais venus !

Les deux camps ne semblent pas vouloir faire de compromis. Pourquoi Poutine a-t-il tant d'intérêts à rester sur ses positions ?

Poutine est quelqu'un qui n'a jamais accepté la chute du Mur de Berlin, qu'il considère comme une injustice pour la Russie.

Publicité
Publicité

Il veut prendre sa revanche. L'agression de l'Ukraine est donc en sorte un test, un commencement pour élargir son territoire comme autrefois, et en même temps viser l'intégrité de l'#Union Européenne. Son objectif est de s'imposer coûte que coûte par la force. Si on le laisse faire, il continuera et ne s'arrêtera pas aux portes de l'Europe. Les avions russes qui survolent les Pays-Bas, les bateaux armés dans la Manche… Ce sont tous des éléments d'intimidation.

Que doit faire l'Union Européenne selon vous ?

Elle doit avoir une politique internationale unie, et être plus concrète à propos de l'aide aux standards de droit international. L'Ukraine a besoin d'armes, l'Union Européenne doit l'aider en l'approvisionnant.

L'Ukraine n'a-t-elle donc pas le choix que de riposter par la force face aux pro-russes ?

On n'a pas le choix si on veut contrer l'armée russe ! Si on n'avait déjà pas répondu par la force au début du conflit, les Russes seraient déjà à Kiev depuis longtemps.

Publicité

Il faut se rappeler que c'est la Russie qui envahit l'Ukraine et non le contraire. Ce sont des civils ukrainiens qui sont tués, des infrastructures ukrainiennes qui sont détruites. L'Ukraine n'a envoyé personne de l'autre côté de la frontière, contrairement à Poutine. C'est donc clairement une guerre où l'Ukraine est en position de faiblesse, et seules les armes peuvent tenter d'inverser la situation. Je pense que Poutine ne comprend que le langage de la force.

Mais aujourd'hui, l'armée ukrainienne est décimée, composée de militaires inexpérimentés. Et les armes que pourraient livrer les Etats-Unis sont des moyens de défense ultra-sophistiqués, qui demandent un apprentissage et du savoir-faire. Comment l'Ukraine compte-t-elle trouver le temps pour apprivoiser ses armes tout en retenant les Russes ?

C'est une situation très compliquée, mais on n'a malheureusement pas le choix. On a déjà converti beaucoup d'usines pour stocker ces armes et former les militaires. On fera ce qu'on peut, compte tenu de la situation.

Publicité

Pouvez-vous concevoir que les Ukrainiens commentent des exactions contre les séparatistes? Et que Porochenko, le président de l'Ukraine lui-même, accepte que les déserteurs soient abattus ?

Je pense que Porochenko fait ce qu'il peut. Il est prudent, parfois trop prudent. Personnellement, je suis assez déçue de voir qu'il n'y a eu aucun procès mené contre les dirigeants qui ont trahi l'Ukraine en aidant les Russes, et qu'ils sont toujours à leur poste. Le peuple aimerait bien plus de clarté de sa part, c'est sûr. Mais il est bien obligé d'agir rapidement et dans l'ombre parce que l'armée russe est tout simplement trop grande. Et puis, Porochenko est un politicien peu public, il ne communique pas beaucoup. Du coup, les gens donnent leur propre analyse et déforment parfois des faits.

Comment croyez-vous que la situation va évoluer ?

Je crains que la guerre n'est pas près de s'arrêter, du moins tant que Poutine est au pouvoir. Mais l'Ukraine est un pays très fier, elle aura toujours des patriotes prêts à se sacrifier pour la sauver.

Selon vous, est-ce une conquête ou une reconquête de l'Ukraine par la Russie ?

C'est une conquête pure et simple ! L'Ukraine est un pays avec sa propre culture, sa propre histoire. La Russie est tout simplement une autre unité. Malgré le passé et malgré le fait que l'Ukraine a déjà été conquise par la Russie, cette guerre est une guerre néocoloniale, où un pays essaye de récupérer un autre pays.

Mais qu'en est-il des Ukrainiens qui ne seraient pas contre un rattachement à la Russie et qui doivent malgré tout subir les conséquences de cette guerre ?

Les Ukrainiens qui ne se retrouvent pas dans l'identité de leur pays ont deux solutions : soit ils s'adaptent et soutiennent leur pays, soit ils le quittent pour aller ailleurs, dans un pays qui répondra à leurs convictions.