Ce 18 mars à 11 heure a eu lieu l'inauguration du nouveau siège de la Banque Centrale Européenne (BCE) à Francfort en Allemagne. Une manifestation anti-austérité était également prévue devant les locaux du nouveau siège. Cette manifestation est appelée par le mouvement Blockupy qui regroupe plusieurs partis politiques et syndicats et d'autres mouvements de protestation tel qu'Attac. On retrouve également un représentant du parti de la gauche radicale grecque Syriza ainsi que de Podemos, le mouvement espagnol anti-austérité. Des militants de toute l'Europe sont donc attendus dans les rues de Francfort grâce aux dispositifs mis en place pour acheminer les contestataires, dont 60 bus en provenance de 39 villes européennes, ainsi qu'un train de 800 personnes arrivé de Berlin.

Publicité
Publicité

Ils seraient des milliers (10 000 selon les organisateurs) à marcher dans les rues de Francfort, vers le nouveau siège de la BCE pour protester contre la politique menée par cette dernière. Un périmètre de sécurité a été déployé autour du nouveau siège pour empêcher les manifestants d'y parvenir. Plusieurs milliers de policiers ont été appelés ainsi que des dizaines de canons à eau et des hélicoptères.

Affrontements, interpellations et blessés

La police a indiqué avoir interpellé 350 personnes avant 11 heures. Des voitures de police ont été incendiées et caillassées et des barricades ont été montées par un groupe d'individus préparé à l'affrontement .Les CRS ont empêché les manifestants de passer avec des gaz lacrymogènes en faisant usage de canons à eau.

Publicité

D'autres affrontements entre CRS et des groupes de manifestants qui se sont détachés du cortège principal ont été déplorés. Huit policier ont été blessés et environ 80 aspergés de gaz irritant. Des blessés sont aussi à signaler par les manifestants. Ces derniers dénoncent un scénario de "guerre civile" monté par la police avec le déploiement d'autant d'hommes, une provocation selon eux qui voyaient le déroulement de la manifestation autrement.

Un nouveau siège plus cher que prévu

Ce nouveau siège doit être inauguré en présence notamment du président de la Banque Centrale Européenne, Mario Draghi ainsi que du maire de Francfort. Le budget initial du projet était de 850 millions d'euros mais a finalement gonflé à 1,2 milliard d'euros. L'austérité ne semble donc bonne que dans un sens. Selon la BCE, cela s'explique par l'envolée des prix des matériaux de construction et de la difficulté du terrain à aménager. #Union Européenne