Le 9 novembre dernier, les indépendantistes catalans ont outrepassé les ordres du gouvernement national et tenu un référendum. Aux questions « Voulez-vous que la Catalogne soit un État ? » et si oui « Voulez-vous qu'il soit indépendant ? », près de 80% des votants ont répondu oui. Un vote non reconnu par Madrid, mais qui aura su appuyer la démarche d'Artur Mas, président de la Généralité de Catalogne. Après les élections municipales et régionales d'hier qui ont vu les traditionnels Parti populaire et Parti socialiste perdre une très marge de manœuvre, qu'en est-il du chemin vers l'indépendance de la Catalogne ? Rencontre avec Xabi M., ingénieur informatique et militant indépendantiste catalan.

Publicité
Publicité

Blasting News : Selon vous, quel impact a eu le résultat du referendum de novembre dernier sur la politique espagnole ?

Xavi : Et bien… Je pense que l'ensemble de la classe politique a vraiment appréhendé ce moment. Même si tout le monde savait que ce n'était qu'un « faux » referendum, il y a tout de même plus de deux millions de personnes qui se sont déplacés pour voter. Le fait que plusieurs acteurs politiques aient tenté de l'interdire a bien montré qu'ils avaient saisi l'importance de cette consultation, voire qu'ils la craignaient. Mais concrètement, je pense le résultat n'a pas vraiment changé la vie politique espagnole. Les élections d'hier ne changeront pas grand-chose, mais les prochaines oui. Si les indépendantistes obtiennent une majorité par exemple, les impôts seront gérés et payés au Trésor public catalan, et non plus à l'administration espagnole.

Publicité

Quelle est la prochaine étape pour l'indépendance de la Catalogne ?

La prochaine étape sera le 27 septembre prochain, lors des élections anticipées où les Catalans pourront à nouveau s'exprimer en faveur de l'indépendance. En choisissant la feuille de route établie par Artur Mas et ses alliés, ils prouveront à Madrid que l'indépendance est une solution. Mais malgré tout, je pense que les partis politiques espagnols actuels ne jouent pas le bon jeu. Ils n'ont pas assez de considération pour une bonne partie de la population, qui elle, est plutôt disposée en travers de l'axe droite-gauche.

Que pensez-vous d'Artur Mas ? Pensez-vous que les indépendantistes catalans auraient besoin d'un autre dirigeant ?

A vrai dire, mon cœur a toujours penché à gauche. Artur Mas a été dirigeant du parti CiU (Convergence et Union) qui est plutôt à droite. Je n'ai jamais voté pour eux et ne le ferai jamais. Cependant, j'ai une très bonne image du rôle qu'il joue. Il fait du très bon travail.

Publicité

Quelles sont les mesures les plus importantes que devra prendra le futur gouvernement catalan ?

D'après moi, il y a deux angles d'attaque à prendre. D'un côté, il devra négocier franchement la cession avec l'#Espagne (s'ils obtiennent assez de sièges au Parlement catalan). De l'autre côté, j'attends d'eux qu'ils soient un gouvernement plus « social », qu'il y ait moins de privatisations et moins d'expulsions des logements…