Le oui irlandais au referendum portant sur le « mariage pour tous » a relancé le débat en #Allemagne. En effet, même s'il possède un partenariat civil réservé aux couples homosexuels, notre voisin d'outre-Rhin n'a pas encore légiféré sur le sujet.

Cette union reconnue uniquement en Allemagne compte plus de droits et de devoirs que le PACS français. On y trouve notamment la possibilité de partager l'autorité parentale avec le conjoint non-biologique, et depuis 2005, la possibilité d'adopter l'enfant du conjoint.

Mais ces avancées demeurent insuffisantes pour les défenseurs des droits des personnes homosexuels, qui réclament une réelle égalité des droits en la matière.

Publicité
Publicité

Angela Merkel reste inflexible

Les choses ont peu de chances de bouger tant que la CDU d'Angela Merkel sera au pouvoir. Malgré cela, les mentalités évoluent petit à petit au sein de la droite allemande, et différents responsables conservateurs réclament un changement, de peur de paraître dépassés par l'opinion publique.

Pour rappel, le partenariat civil allemand, à la différence du PACS, n'est pas ouvert aux couples hétérosexuels, et oblige les partenaires à révéler leur sexualité lorsqu'ils doivent spécifier leur situation familiale sur des documents officiels. Cette situation peut conduire à des discriminations, alors que chacun devrait être libre ou non de spécifier son orientation sexuelle.

A plusieurs reprises, le tribunal constitutionnel de Karlsruhe avait appelé à une plus grande égalité entre le mariage et le partenariat civil. Mais Angela Merkel, fidèle à sa réputation, s'était montrée inflexible.

Publicité

Et trois jours après le referendum irlandais, le porte-parole de la coalition au pouvoir avait réaffirmé la position allemande, tout en reconnaissant que l'union civile n'était pas égale au mariage.

La question sera de nouveau étudiée par le parlement

Depuis, la question a de nouveau été soulevée par le Bundesrat (le conseil fédéral allemand) qui a voté un projet de loi en faveur d'une égalité face au mariage, ainsi qu'envers les impôts et le recours à l'adoption. Projet qui a peu de chance d'aboutir admet le SPD (centre-gauche, équivalent du PS). En effet, ce projet aura juste pour effet de faire débattre le parlement sur ce sujet.

Pourtant, la frilosité des conservateurs allemands peut paraître surprenante quand on sait que ce sont les partis de droits qui ont mis en œuvre l'égalité des droits, que ce soit en Irlande ou au Royaume-Uni.

Les prochaines élections législatives auront lieu en 2017 chez nos voisins d'outre-Rhin, et il y a fort à parier que les choses ne bougeront pas d'ici là. Les homosexuels allemands devront encore patienter avant l'égalité. #Homosexualité #Mariage gay