Près de 600 enfants juifs lui doivent la vie !

Fin 1938, Nicholas Winton, courtier en valeurs immobilières, est appelé par un ami qui lui demande de se rendre à Prague pour organiser le sauvetage d'enfants juifs. À seulement 29 ans, l'homme décide de rejoindre son ami, se sentant concerné par les faits (ses parents étaient des juifs allemands convertis au Christianisme).

Il visite des camps de travail et de concentration et découvre la terreur, la mort, l'Enfer, qui ne peuvent d'ailleurs être décrits. Horrifié, le jeune homme organise des convois ferroviaires, permettant aux jeunes juifs initialement destinés à la mort de se rendre à Londres et de goûter à la vie, comme tout être humain.

Publicité
Publicité

http://www.menemshafilms.com/sites/default/files/imagecache/Gallery_big/gallery/young_nicholas_winton_with_rescued_child.jpg

Une histoire tenue secrète pendant 50 ans

Pendant des décennies, les enfants sauvés ne sauront à qui ils doivent leurs vies. C'est en 1988 que le geste héroïque de Nicholas Winton, désormais surnommé le "Schindler" britannique, sera révélé au grand jour. Son épouse, Greta, trouvera dans le grenier de leur habitation des lettres de parents déportés destinées aux enfants à qui il a offert une nouvelle vie, une renaissance.

Des hommages dans le monde entier

Le courage démesuré de Nicholas Winton lui a valu des distinctions dans différents pays. Sa plus remarquable (et amplement méritée) date de 2002, désigné cette année-là chevalier par la reine Elizabeth II en personne. La même année, un film nommé "Nicholas Winton, la force d'un juste" retracera son #Histoire hors du commun et incontestablement honorable.

Publicité

En 2009, afin de rendre hommage à leur bienfaiteur, des rescapés sauvés par le viel homme près de 70 ans plus tôt ont effectué le chemin reliant Prague et Londres à bord du Winton-Train.

http://newsimg.bbc.co.uk/media/images/46321000/jpg/_46321136_kinder_train.jpg

Entre souvenirs, pleurs et émotions, ils ont exprimé leur reconnaissance incommensurable à ce "Schindler" britannique, qui les a accueillis à la gare de Londres, les yeux brillants et le cœur ému.

Jusqu'à ce jour, son acte noble fut honoré maintes fois, et le restera probablement à jamais.

En ce mercredi 1er juillet, Nicholas Winton s'est éteint à l'âge de 106 ans, après une longue et périlleuse vie ornée de mérite, de bravoure, mais surtout d'humanité. #Royaume-Uni #Juif