Younes Abaaoud a 13 ans lorsqu'il rejoint les rangs de Daech en #Syrie. Il est emmené par son frère Abdelhamid Abaaoud. Ce terroriste djihadiste belgo-marocain l’emmène, sans prévenir ses parents après l’avoir récupéré à la sortie de l'école. Younès est alors considéré comme le plus jeune djihadiste de l’État islamique.

Alors qu'on le croyait en Syrie ou mort, Abdelhamid Abaaoud, grâce au témoignage d’une proche d’Hasna Aït Boulahcen sa cousine, est retrouvé se terrant sur un talus en France. Le lendemain, Hasna et lui sont tués au cours d'un assaut nocturne mené par le RAID et la BRI34 en Seine Saint Denis. D’après le procureur français chargé de l’enquête, Abaaoud souhaitait « se faire exploser le mercredi 18 ou le jeudi 19 novembre à La Défense ».

Aux lendemains des attentats de Paris, le 3 décembre 2015, le retour de son jeune frère Younes est annoncé depuis la Syrie. Il dit vouloir «  venger la mort de son frère aîné  ». Mais ensuite, Younes est donné pour mort. Une technique déjà employée par Abdelhamid Abaaoud appelée « false flag » destinée à endormir les autorités. Mais celles-ci ne marchent pas. Elles font bien puisque d’après une note de l’organisation internationale de police consultée par Paris Match, le benjamin de la famille aurait quitté la Syrie et se trouverait en Arabie Saoudite. Il serait en route pour l’Europe.

Le 18 février dernier, un échange téléphonique entre l’adolescent et sa sœur Yasmina, qui habite en Belgique est intercepté semble le confirmer : Younès lui annonce « «  J’arrive ici à 10 heures  ». Toujours d’après la note d’Interpol, l’adolescent serait susceptible d’embarquer sur un vol qui se poserait à Paris Charles de Gaulle le vendredi à 7h30. L’appareil est contrôlé. Pas d’Abaaoud à bord.

Contacté par Paris Match, le Ministère de l’Intérieur dément avoir eu connaissance de cette note et ne croit pas au fait que Younès soit de retour en France. Mais la prudence reste de mise : «S’il est rentré en Europe et qu’il se promène avec une fausse identité, c’est difficile pour nous de le retrouver», confie un enquêteur européen.

Nicolas Sarkozy et les primaires chez les Républicains

Milla et Jeff : le couple qu'on aurait voulu voir dans les Anges 8 ! #François Hollande #Terrorisme