Dans le journal Le Soir de ce mardi, Benoît Lutgen, le président du parti CDH (centriste), allié aux socialistes pour gouverner la Région wallonne, dénonce le chantage et les pressions exercées par les autorités européennes pour forcer la Wallonie à accepter le texte de l’accord économique et commercial global (#CETA). Il n'est pas le premier à évoquer ces pressions. Son homologue socialiste et ancien Premier Ministre, Elio Di Rupo, avait déjà parlé de pressions invraisemblables de la part d'une vingtaine de personnalités européennes. Paul Magnette, Ministre-Président wallon, avait lui ironisé sur Twitter osant un parallèle avec la lutte contre la fraude fiscale.

Publicité
Publicité

Représailles et ultimatums

Benoît Lutgen pointe carrément des menaces de représailles dans d'autres dossiers si la Wallonie devait bloquer le CETA. Il parle de "comportements de délinquant politique". Il ne cite cependant pas de noms et se veut constructif pour trouver une solution.

Les autorités wallonnes avaient déjà épinglé les ultimatums inacceptables posés par l'Europe et en particulier par le Président du Conseil européen, Donald Tusk. Ultimatums d'autant plus malvenus que la Commission a, elle-même, perdu beaucoup de temps dans ce dossier. En effet, Paul Magnette avait déjà rencontré la Commissaire européenne au Commerce pour lui faire part des réticences wallonnes, le 2 octobre 2015.

Publicité

Un an après, il se plaignait du peu de répondant de la Commission.

À quel jeu joue l'Europe ?

À l'heure où l'Europe est pointée du doigt dans de nombreux pays et où émergent des partis fortement eurosceptiques, quel jeu joue la Commission européenne ? La Wallonie, au même titre que la #Belgique, est plutôt europhile. À part l'extrême-droite flamande, aucun parti n'est réellement opposé à la construction européenne, en Belgique. En posant des ultimatums, en menaçant de représailles une région dont le parlement élu démocratiquement et à la proportionnelle s'est exprimé, la Commission européenne et le Conseil européen risquent d'ajouter la Belgique à la liste des pays les plus eurosceptiques. #Union Européenne