Dans cette belle basilique gothique voisine de l'église conventuelle Sainte-Foy toute proche, l'Enfant Jésus qui sommeillait entre sa mère Marie et son père Joseph, demeure pour l'heure introuvable! A-t-il été kidnappé par une ou plusieurs personnes? On n'enregistre aucune demande de rançon pour l'instant... Dominique Egelé, Président du Conseil de Fabrique de la Basilique Saint-Georges est à pied d'oeuvre, secondé par le sacristain qui ne ménage pas ses efforts. Chaque recoin de la crèche a été examiné, voire sondé, au cas où le petit Jésus aurait été malencontreusement déplacé par quelque mauvais plaisantin.

La question de la disparition soudaine de l'Enfant Jésus est dans tous les esprits fort chagrins des paroissiens qui n'ont pas de mots pour qualifier cette perte irréparable... En ces fêtes de fin d'année, les habitants de la Ville de Sélestat n'ont de cesse de s'interroger... S'agit-il d'un acte de vandalisme? L'église a déjà été le théâtre de diverses agressions par le passé et Dominique Egelé de relater différentes affaires dont des tirs dans les vitraux ainsi qu'une tentative d'incendie de la porte centrale...

Mais les supputations ne s'arrêtent pas là. D'aucuns s'imaginent qu'il pourrait s'agir d'un vol perpétré à la demande de malfaiteurs obéissants à des commanditaires collectionneurs de statuettes d'Enfant Jésus... Ou s'agit-il tout simplement, et chacun penche avec espoir pour cette explication, du geste plein de ferveur et d'innocence d'un enfant captivé par la grâce du chérubin? Au moment où j'écris ces lignes, le Conseil de Fabrique a décidé de ne pas porter plainte et attend le retour de l'Enfant prodigue, assurant que la personne qui le ramènera ne sera en aucun cas poursuivie, du moins pas devant l'Eternel!  

Car chacun espère en son for intérieur le retour de l'Enfant-Roi au plus tard le jour de l'Epiphanie afin que le divin Enfant puisse assister à l'arrivée des trois mages Melchior, Gaspard et Balthazar et réceptionner ainsi ses présents, à savoir, l'or, la myrrhe et l'encens. #Fait divers