Les héroïnes de films romantiques n'ont qu'à bien se tenir. Yasmin Eleby, une Américaine de 40 ans qui en avait assez de chercher le "Prince Charmant" a décidé de sauter le pas et de se marier... avec elle-même!

À chaque pot son couvercle? Ce n'est certainement pas Yasmin Eleby, une Texane de 40 ans qui va contredire ce proverbe. La jeune femme, célibataire et fière de l'être, a décidé de se passer la bague au doigt le 3 janvier dernier au Museum of African American Culture de Houston. Robe de soirée, bouquet de fleurs et diadème dans les cheveux: Yasmin a vu les choses en grand. C'est sa mère qui lui a donné le bras et l'a menée à l'autel, et ses soeurs ont revêtu leurs robes de demoiselles d'honneur.

Publicité
Publicité

Un pacte à elle-même

La jeune mariée a décidé de sauter le pas suite à une promesse qu'elle s'était faite dans le passé. Les années filant à une vitesse ahurissante, Yasmin s'est fixée une limite: 40 ans. Si à cet âge elle n'avait toujours pas trouvé son futur époux, elle se marierait avec elle-même. La deadline est arrivée et Yasmin a engagé un wedding planner pour organiser le plus beau jour de sa vie, entourée de sa famille et de ses amis.

Un mariage non valide

Evidemment, se marier avec soi-même n'est pas reconnu par les autorités américaines. Mais Yasmin Eleby n'en a que faire. À Houston, juste après le nouvel an, elle s'est dit "oui" devant les êtres qui lui sont chers. "Je n'ai pas de mots pour décrire les émotions ressenties au cours des dernières semaines, en particulier le 3 janvier dernier. J'ai été submergée par l'amour et le soutien que l'on m'a témoigné au cours de cette célébration de l'amour et de la vie", a écrit Yasmin sur sa page #Facebook.

Publicité

Comme dans tous les mariages, il y aura un voyage de noces. Ce n'est pas parce que la mariée est seule qu'elle ne pourra pas profiter des joies de son union. La jeune femme a prévu de se rendre au Cambodge, au Laos et au Festival de Jazz de Dubai, comme elle l'a fait savoir au site Black Art America. Vive la mariée!