Peut-on auditionner par la police un enfant de CE2 au sujet de propos "provocateurs"? Peut-on aller jusqu'à porter plainte contre ce dernier pour "apologie du terrorisme" alors que l'enfant ne faisait, sûrement, que prendre parti vis-à-vis des caricatures de son prophète ? Pour monsieur Estrosi, Maire de Nice, député des Alpes Maritimes et président de la métropole Nice Côte d'Azur, l'affaire est de premier ordre. Le maire va jusqu'à demander de la fermeté auprès des services, sur son compte twitter, tout en soulignant soutenir la démarche.

Publicité

Le 8 janvier dernier, lendemain de la tuerie du #Charlie Hebdo, à la question "Es-tu Charlie", Ahmed, 8 ans, répond qu'il est du côté des terroristes car il est contre les caricatures du Prophète.

Publicité

Avertis dans la foulée, les parents du jeune Ahmed viennent alors de suite démontrer que l'enfant ne connait pas le sens du mot terroriste, qu'il aurait donc agi sans réaliser la portée de ses dires. Pourtant, le 21 janvier dernier, deux plaintes sont portées par l'administration de l'école publique contre l'enfant et son père, l'une pour "apologie du terrorisme" et l'autre pour "intrusion".

Ce mercredi 28 janvier, ils auraient alors été auditionnés par la police pendant 2 heures. Le but de l'audience, selon la directrice-adjointe de la sécurité des Alpes Maritimes, était de comprendre ce qu'il s'était exactement passé, et ce qui avait pu conduire l'enfant à dire cela. On peut regretter, ajoute cette dernière, que ça ait eu la forme d'une audition ordinaire, mais que, compte-tenu du contexte, il nous a semblé qu'on pouvait aller un peu plus loin. Le père de l'enfant, selon elle, aurait manifesté des regrets pour les propos de son fils.

Ainsi..Hystérie collective ou action sécuritaire ? Est-il du rôle de la police, ou d'élus politiques, de juger les propos "provocateurs" d'un enfant de 8 ans ? Et la pédagogie dans tout cela ? Bref...

Publicité

Quoi qu'on en pense ou qu'on en dise, c'est au parquet de Nice de se prononcer maintenant sur les suites de l'affaire. #Jeunesse #Islam