Ce commissaire-priseur de Besançon n'en revient pas : il va devoir vendre des pierres tombales ! Une grande première pour lui.

En effet, comme le rapporte l'Est Républicain, le stock d'une entreprise de pompes funèbres bisontine - la marbrerie Saint-Ferjeux, située dans la zone commerciale de Châteaufarine - en liquidation judiciaire va être mis en vente, sur place, vendredi 6 mars 2015.

Les acheteurs intéressés auront ainsi le choix de s'offrir deux monuments funéraires complets, deux monuments cinéraires conçus pour recueillir les cendres de défunts, des plaques commémoratives, des vases en granit ou encore des fleurs artificielles. De quoi ravir les plus prévoyants qui préparent déjà leurs futures obsèques ou décorer les jardins de propriétaires aux préférences plutôt macabres. A moins que cela soit l'occasion de faire une blague de mauvais goût à sa belle-mère en lui offrant une tombe...

Dans les colonnes du quotidien régional, le responsable de la vente aux enchères reconnaît qu'il se trouve quelque peu démuni. Il n'a absolument aucune idée de la valeur des lots qu'il doit proposer à la fin de la semaine. Le commissaire-priseur n'est d'ailleurs actuellement pas en mesure de savoir s'il trouvera des acheteurs.

Et si certains acquéreurs se manifestent et décident de mettre la main au porte-monnaie pour s'offrir une pierre tombale ou une urne funéraire, comment feront-ils pour transporter leurs achats ? L'opération nécessite une importante logistique. Ce type d'objets pèse généralement plusieurs dizaines, voire centaines, de kilos.

Tout porte donc à croire que la vente aux enchères intéressera plutôt d'autres professionnels du secteur. Eux seront certainement plus équipés que de simples particuliers pour rapatrier les pierres tombales reprises à leur confrère liquidé (sic).

Malgré ses craintes, le commissaire-priseur reste optimiste. Dans le cadre d'une précédente liquidation judiciaire, il avait vendu des béquilles et des déambulateurs. Il ne fait dès lors que s'attaquer à l'étape suivante dans l'ordre logique de la vie...