Mini-scandale dans le doux monde des parfums de crème glacée ! La vanille ? Trop classique ! Le spéculoos ? Déjà vu ! Le #cannabis ? Pourquoi pas !

Dans une interview accordée au Huffington Post, cette semaine, les fondateurs de la célèbre marque américaine Ben&Jerry's se sont dits ouverts à l'idée de proposer une glace au parfum cannabis à leurs clients.

Une combinaison de plaisirs

Si cette idée suggérée par Jérémy Simpson, un internaute, parait étonnante aux yeux de nombreux consommateurs à travers le monde, elle n'a rien de choquante pour Ben Cohen et Jerry Greenfield. Pour eux, « cela fait sens » car ils considèrent que l'essentiel de leur travail repose sur la créations d' « associations de plaisirs ».

Il faut dire que depuis la création de l'entreprise en 1978, les fondateurs de la marque sont sans cesse à la recherche de parfums atypiques pour leurs glaces. Après les classiques chocolat, fraise, vanille, ils proposent depuis plusieurs années des pots de crème glacée saveur cookie, brownie, cheesecake ou encore beurre de cacahuète. L'excentricité gustative ne leur fait pas peur.

Un marché lucratif

Aux #Etats-Unis, depuis sa légalisation dans plusieurs états, le cannabis est devenu un élément très lucratif. Boissons gazeuses, bonbons, chocolats... Les industriels ont mis sur le marché de nombreux produits alimentaires aromatisés à la marijuana. Si les estimations sont justes, les retombées économiques pour l'année 2015 devraient atteindre 3,5 milliards de dollars.

Par ailleurs, le rappeur américain Snoop Dog lancera prochainement un fonds d'investissement destiné à aider les start-up dédiées à la vente et à la consommation de cannabis.

Quant au vaste débat sur la légalisation de la marijuana, Jerry Greenfield, lui, considère que c'est « une chose merveilleuse, plutôt que d'envoyer des gens en prison alors qu'ils ne font de mal à personne ». A ce jour, seuls les états de Washington et du Colorado autorisent un usage récréatif et médical du cannabis, ainsi que son commerce sous certaines conditions.