C'était trop beau pour être vrai. Trois jours après l'annonce qui a créé le buzz et affolé les compagnies aériennes, Ryanair se ravise. Si la liaison Europe #Etats-Unis à prix discounts devait voir le jour d'ici à 2020, la récente déclaration de Michael O'Leary, le patron de l'entreprise irlandaise, change radicalement la donne. Les vols transatlantiques à 14 euros n'existeront pas. Pas chez Ryanair en tout cas.

« On a foiré! »

Contacté au téléphone le 20 mars par le New York Times, Michael O'Leary, le dirigeant de la compagnie, confiait avoir été « surpris » par le buzz dans la mesure où cette annonce n'a pas été approuvée par son conseil de direction. Un sacré problème de communication qu'il résume par un magistral et déconcertant : « We screwed up! » (« On a foiré! »).

Le plan annoncé courant mars par Rayanair était de relier quatorze villes européennes à quatorze autres américaines pour 10 livres, soit 14 euros. Un coût qui défie toute concurrence et qui a sucité de nombreuses réactions positives du côté des voyageurs.  Trois jours après l'annonce, la société fait marche arrière dans un communique de presse: « Le conseil d'administration n'a pas étudié ou approuvé la mise en place d'un quelconque projet transatlantique et n'en a pas l'intention. »

Entre buzz et mauvaise communication

Non seulement les voyageurs peuvent oublier les prix discounts mais ils peuvent aussi s'assoir sur la liaison transatlantique de Rayanair.

C'est ce qu'on appelle la boulette. Mais était-ce une boulette ? Certains observateurs sont convaincus que l'effet de buzz a redonné de la visibilité à la compagnie et qu'elle en bénéficiera plus qu'elle n'en souffrira. D'autres affirment qu'admettre un tel problème de communication au sein de l'entreprise est la marque d'un sérieux laxisme et d'un grave manque de sérieux qui entachera l'image de Ryanair.

Mais alors pourquoi Ryanair a mis trois jours complets à réagir et rétablir la vérité ? Il s'avère que les bureaux de la compagnie irlandaise étaient fermés pour cause de Saint Patrick. Bienvenue en Irlande.


#Aviation