Il y a 70 ans, Hitler se donnait la mort dans son bunker, terrorisé par l'avancé des troupes soviétiques. Si Hitler est sans doute le plus grand criminel que la terre ait jamais porté, il reste un Homme. Voici dix faits méconnus sur le leader nazi:

1. Hitler n'avait qu'un testicule

Selon les partisans de Freud, les frustrations sexuelles expliquent dans de nombreux cas les comportements délirants de certains individus. Quand Hitler s'est suicidé, les Soviétiques ont récupéré ce qu'il restait de son cadavre, préalablement incendié par les lieutenants les plus fidèles du nazisme. Ils ont découvert que le testicule gauche d'Hitler manquait à l'appel. Envoyé en Pologne, noyé dans le formol pour reproduire des générations de dictateurs en herbe? On ne le saura probablement jamais.

2. Hitler était un drogué

Un dictateur luttant pour une "race pure", qui se drogue, cela fait tâche. Et pourtant, Hitler était accroc à la "chnouffe". Le leader nazi était hypocondriaque, selon des sources américaines. Son cocktail préféré? Sédatifs et stimulants, selon l'heure. Vers la fin du conflit, le Führer aurait été accroc à la méthamphétamine, une drogue très addictive. Vous avez dit Berlin parano?

3. Hitler était un végétarien

Les amateurs de steak diront qu'il est normal que quelqu'un qui se prive de viande ne peut que péter un plomb à un moment ou à un autre. Sans vouloir rentrer dans le débat, on peut facilement dire que se priver également de tabac et d'alcool est pure folie. Qui sait combien de millions de morts auraient pu être évitées si Hitler avait pu "s'en jeter un par-dessus la cravate" de temps à autre avant de se griller une Gauloise?

4. Hitler avait de la famille aux États-Unis

Le père d'Adolf Hitler a eu un autre fils lors d'un premier mariage. Ce fils, Alois Junior, demi-frère d'Adolf Hitler, a eu plusieurs enfants: Louis, Brian et Alexender. Les neveux d'Adolf Hitler ont changé de nom et habitent aujourd'hui près de New-York. Bizarrement, ils préfèrent garder un certain anonymat.


#Histoire