Pour être né avec un bec-de-lièvre, un bébé chinois seulement âgé deux jours a été abandonné et enterré vivant par ses parents dans une boîte à chaussures. Huit jours après cet acte odieux, le nourrisson a pu être secouru et retrouvé vivant ! 

De l'air et de l'eau pour survivre

Ce fait invraisemblable a été commis dans la région rurale de Guangxi, au sud de la #Chine. Pendant qu'elle récoltait des plantes dans un champ, une agricultrice a été interloquée par les pleurs et les cris du nourrisson. Finalement sauvé par les secours, l'enfant a été examiné par une équipe médicale. Plusieurs médias locaux indiquent aujourd'hui qu'il serait en bonne santé ! Lors des examens médicaux, le nourrisson aurait vomi de la terre.

Mais ce bébé chinois doit surtout sa survie grâce à l'air et à l'eau qui s'infiltrait dans la boîte en carton, où ses parents l'avaient déposé, avant de l'enterrer dans un terrain agricole.

Au total, cinq personnes, dont trois membres de la famille du bébé chinois, sont actuellement placées en détention. Toutes sont soupçonnées d'avoir voulu commettre un meurtre selon la télévision publique chinoise CCTV. Devant les autorités locales, les parents de l'enfant ont argumenté être certains que leur bébé était déjà décédé lors de la mise en terre ! Une question subsiste : pourquoi avoir commis cet horrible acte ?

2000 bébés abandonnés chaque année

D'après plusieurs sources locales chinoises, le père et la mère de l'enfant ont pu abandonner leur nourrisson, né avec un bec-de-lièvre, faute de pouvoir payer une opération médicale onéreuse. Dans cette région chinoise de Guangxi, les abandons d'enfants sont de plus en plus pratiqués par les familles défavorisées. En effet, 2000 bébés sont abandonnés et délaissés dans les hospices du Guangxi. Une situation qui serait liée à la politique de l'enfant unique en Chine, instaurée depuis la fin des années 1970.

La politique de l'enfant unique bientôt abandonnée ?

Cette politique d'un seul enfant par famille semble peu à peu être abandonnée depuis quelques années. Le gouvernement chinois autorise les familles vivant dans les zones rurales à avoir un second enfant, si le premier est une fille ! Et depuis 2013, des couples ont le droit d'avoir un second enfant, s'il l'un d'entre eux est né enfant unique…

Néanmoins, 13 millions d'enfants chinois, pour être nés en deuxième position sont littéralement cachés de la société. Ces derniers n'ont pas le droit de fréquenter les écoles ou encore de chercher un travail.

Une situation contestée par les personnes âgées ! Le 6 mai dernier, près de 1000 personnes ont organisé une manifestation à Pékin… Dans la foule des protestataires, on pouvait lire sur les banderoles l'inscription suivante ; « Notre lignée familiale a été interrompue par la politique de l'enfant unique ! »... #Justice #Enfance