L'affaire est étonnante. Elle est même amusante. Ce vendredi 22 mai 2015, le tribunal correctionnel de Brest devait juger un homme accusé d'avoir tenté de violer une voiture de gendarmerie. Oui vous avez bien lu !


L'histoire s'est déroulée le 27 juillet dernier, en pleine nuit, comme le rapporte Ouest France. Pendant le festival Afrik'O'Bendy de Logonna-Daoulas, dans le Finistère, un homme de 22 ans, ivre, s'approche tranquillement d'un véhicule de gendarmerie stationné pour assurer l'ordre pendant l'événement.


Une fois à la hauteur de la voiture, les gendarmes à l'intérieur le voient soudain baisser son pantalon et sortir son sexe. Il le place devant le pot d'échappement. Il se met alors à mimer un acte sexuel avec le véhicule. Les gendarmes interviennent rapidement et l'interpellent.


Questionné par le juge, le prévenu assure ne pas avoir de souvenir devant une salle d'audience hilare. Même l'accusé semble s'amuser de la situation. Il va tout de même devoir subir une expertise psychiatrique et connaîtra sa punition le 20 novembre 2015.


Nathaniel, mécanophile homosexuel


Si cet acte semble plutôt être l'œuvre d'un mec bourré qui a peut-être voulu faire rire ses potes ou un peu déraillé, il existe, en revanche des cas similaires beaucoup plus étonnants.


Ils relèvent de la « mécanophilie ». Ce terme issue de la psychologie désigne une attirance sexuelle pour des machines mécaniques comme un vélo, un véhicule motorisé, un hélicoptère ou un avion. C'est absurde mais ça existe vraiment. Plusieurs cas sont recensés à travers le monde. Ils sont notamment décris dans deux ouvrages en anglais : « Weirdly Beloved : Tales of Strane Bedfellows, Odd Couplings, and Love Gone Bad » de Cynthia Ceilan (2008) et « Objects of special devotion : fetishism in popular culture » de Ray Broadus (1982).


Mais il existe d'autres exemples plus récents. Comme celui de cet Américain, sujet d'un reportage diffusé en 2012 par une chaîne de télévision des États-Unis. On y voit un jeune homme de 27 ans, Nathaniel, qui se dit en couple depuis 5 ans avec sa voiture... Il lui a même donné un petit nom : Chase.


Dans le reportage, on le voit notamment rouler des pelles à son véhicule. Il lui prodigue également des caresses et s'y frotte avec pas mal d'insistance. Un peu plus tard, il révèle à son père, médusé, qu'il est mécanophile. Une relation qu'il considère comme homosexuelle puisque, pour lui, Chase est masculin.


Et il ne s'agit pas de son premier « partenaire » puisque le reportage nous apprend que Nathaniel couche avec des voitures depuis son adolescence...


Deux nouvelles vidéos en mai 2015


Encore plus récemment, un autre cas de mécanophilie a fait le tour du Web. Dans une vidéo publiée le 7 mai 2015, on peut voir un habitant de la ville de Jaru, au #Brésil, qui pénètre littéralement une voiture en enfonçant son pénis dans son pot d'échappement.


D'après ses voisins, cet homme est connu pour avoir quelques problèmes d'ordre mental. Cela ne serait pas la première fois qu'il est pris en flagrant délit de viol de voiture. En l'occurrence, sa « victime » est une Golf de Wolkswagen qui appartient à un concessionnaire. Un modèle qu'il affectionne particulièrement, surtout en version 3 portes. Il apprécie également beaucoup les Celta de Chevrolet et les Fiat Uno. C'est toujours bon à savoir !


Et c'est en #Thaïlande que le derniers cas de mécanophilie a été recensé. Les preuves sont encore une fois dans une vidéo publiée le 10 mai 2015. Sur les images, on voit l'individu qui rentre dans un garage privé et violer une Porsche Cayman décapotable. Monsieur a des goûts de luxe !


Mais le plus grand don juan des mécanophiles est britannique. Edward Smith assure qu'il a fait l'amour à plus de 700 voitures différentes au cours de sa vie. Impressionnant !


Âgé de 63 ans, il a connu plusieurs partenaires humaines, mais préfère finalement les autos. Sa première expérience mécanophile remonte à ses 15 ans. Il a commencé par caresser la Volkswagen Beetle de son voisin et il est progressivement devenu un expert en la matière. C'est à 33 ans qu'il a trouvé l'élu de son cœur : Vanilla, une coccinelle.


Contrairement aux autres mecs précédemment cités, Edward n'aime pas pénétrer les voitures. Il se contente de baisser son froc et de se frotter à la carrosserie.


Selon certaines estimations, 500 personnes seraient mécanophiles dans le monde. Surveillez bien votre voisin, il figure peut-être dans la liste.... #Automobile