Une horrible scène a eu lieu en Caroline du Nord. Un pédophile a enlevé une adolescente de 17 ans, l'a ramenée chez lui et l'a séquestrée pour l'agresser.  Kimberly Walt avait passé son dimanche après-midi avec ses amis. Elle rentrait chez elle, quand un criminel condamné à trois reprises, nommé Robert Williams, lui a proposé de la raccompagner. L’adolescente a bien sûr refusé, consciente des dangers qu’aurait été d’accepter. Mais il l’a tout de même attrapée et l’a balancée dans son véhicule. Williams l’a alors ramenée à son domicile pour l’agresser plusieurs fois. Selon les rapports de police, après avoir bien profité de la jeune fille, le violeur a descendu plusieurs bouteilles d’alcool et s’est endormi. Presque ivre mort, il a laissé le temps à la jeune fille de se libérer. Elle a alors eu le courage de s’approcher de son agresseur et de l’attacher. Horrifiée, en colère et complètement meurtrie par les événements antérieurs, elle a alors fait la chose qui lui semblait la plus juste. Elle a coupé ses parties génitales. Kimberley a déclaré que son agresseur s’est réveillé en hurlant de douleur. Mais, cela ne suffisait pas pour l’adolescente. Elle a alors récupéré ses parties génitales pour les cuire dans le four à micro-ondes.

« J'ai jeté les couilles de ce bâtard dans le micro-ondes, j'ai ensuite pris une fourchette et un couteau à steak et les ai coupées en morceaux comme des saucisses », a confié la jeune fille complètement choquée. « Je me suis dirigée vers lui et l'ai forcé à les manger. Je n'ai pas de remords. », a-t-elle clamé haut et fort.

 

« Ce salaud le méritait ! »

Selon les dires, Williams a séjourné quelques heures à l’hôpital pour soigner sa blessure et se trouve actuellement dans la prison de Fayetteville County où il attend son jugement. En raison des circonstances atténuantes, Kimberley n’a pas été condamnée.

Une action encouragée !

Certains la prennent pour une héroïne et l’ont ainsi félicitée. « Si nous castrions chaque pédophile, nous n’aurions jamais ce genre problème. », s'exclament à haute voix de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux. L’adolescente s’est vengée de son violeur en lui enlevant ce qu'il avait de plus cher au monde : son entre-jambes et le seul moyen qu’il avait de se reproduire ! Ainsi, cette terrible personne ne pourra plus jamais faire de mal à qui que ce soit. La sentence de l’homme a été douloureuse mais bien trop de violeurs et de pédophiles sévissent chaque jour dans le monde entier. D'autant plus, aujourd'hui, avec la facilité qu'offrent les réseaux sociaux et la tendance des selfies chez les jeunes. Parents et jeunes : faites attention à ces dangereuses personnes qui profitent de la faiblesse des autres !

Devrait-on penser à une autre façon de les punir ? #viol #vengeance #abus sexuels