Il serait impossible de nier l’immense contribution de la Russie dans l’univers de la gastronomie. Les Russes nous ont fait découvrir le borscht, le caviar, le bœuf Stroganoff et bon nombre d’autres spécialités culinaires, qui font le bonheur de nos papilles gustatives. Attention, certains détails de cet article pourraient vous dégoûter. Récemment, une nouvelle spécialité peu orthodoxe a fait son entrée sur la carte de certains restaurants russes : le fameux burger de rat ! Selon The Guardian, de nombreux Moscovites font déjà la queue devant plusieurs restaurants au cœur de la capitale russe, afin de déguster des hamburgers, des hot-dogs et des ragoûts un peu spéciaux. En effet, la #viande utilisée pour réaliser ces recettes provient exclusivement d’un rongeur qui ressemble à un croisement entre un gros rat et un castor. Il s’agit en fait du ragondin. Aussi connu sous les noms de coypu, de nutria ou encore de rat de rivière, cet animal aux dents de couleur orange est classé parmi les créatures nuisibles dans le pays.

Le fait de manger des rongeurs pourrait évoquer la famine et la pauvreté à première vue ; mais le chef et restaurateur ayant proposé l’idée de la consommation du ragondin n’est pas du tout de cet avis. Aleksandr Semygin, chef dans un établissement du nom de Krasnodar Bistro à Moscou s’est exprimé sur le sujet : « C’est excellent pour les enfants. La viande en elle-même est très riche en nutriments. » affirme-t-il avec conviction. Takhir Kholikberdiev, chef et restaurateur local, va même plus loin, en déclarant que ceux qui sont dégoûtés par la viande de ce rongeur sont tout simplement mal informés. « C’est un animal très propre. Non seulement c’est un herbivore, mais il a également l’habitude de laver sa nourriture avant de la manger. [Sa viande] est riche en oméga-3. De nombreux médecins et diététiciens la recommandent. » D’après Wikipedia, le ragondin serait plutôt un animal omnivore.

Que savons-nous du burger au rat ?

D’après les premiers consommateurs plus ou moins satisfaits de ce nouvel aliment, la viande de ragondin serait pâle et juteuse, mais elle présente l’inconvénient d’être plutôt fade. Sa saveur se situerait entre celle de la dinde et du porc. Le plat est servi avec du pain à #hamburger tendre et présenté sur une planche à découper. Le hamburger à la viande de rat se vend actuellement à 550 roubles la pièce, soit un peu plus de 8 euros. Les ragondins se multiplient à une vitesse considérée par certains comme alarmante, ce qui rend son élevage très facile en Russie. Il semblerait donc que la viande de ragondin ait des beaux jours devant elle. Que pensez-vous de cette nouvelle mode ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires. #Insolite