Pas besoin d'antisèche pour ce #partiel de grammaire anglaise de mardi dernier ! Les voeux de Nouvel an auraient-ils été exaucés pour certains ? Pas tout à fait en réalité. Sur le coup je me mets à la place de quelques fatigués les yeux encore collés par les probables révisions tardives et qui croient subitement au père Noël. Cela a dû être un moment de fête que de recevoir à la place des questions d'examen des corrigés tout cuits, enfin... restait plus qu'à inventer les sujets du partiel ! Les copies ont donc été retournées et l'examen annulé...

800 partiels organisés en janvier à l'Université de Nantes !

Evidemment ces 500 étudiants en première année d’anglais LLCE vont devoir repasser l'examen dans 10 jours et cela bien sûr sans antisèche, avec de nouvelles révisions tardives et les yeux toujours collés de fatigue (comment cela ? Ferais-je un transfert ?). Pas de cadeau donc et plutôt une grosse erreur de la part de l'#Université de Nantes qui comptabilise d'ailleurs une autre boulette de papier avec un sujet distribué à la place d'un autre pour les étudiants en master de chinois. Ce début d'année place quelques surprise aux pieds des bancs d'étudiants mais avec 800 partiels prévus en janvier, ces bévues peuvent se renouveler encore.

Les étudiants de la faculté de langues ont quand même de quoi être un peu énervés. Si certains peuvent y voir un signe du destin et des révisions possibles supplémentaires, d'autres y voient l'accumulation de stress, car dans 10 jours il faudra remettre le couvert.

Il faut rappeler tout de même que l'Université de Nantes compte plus de 36 000 étudiants répartis sur une dizaine d'UFR allant de Lettre à Sciences en passant par les STAPS. En France métropolitaine et dans les DOM, il y a 1 593 200 étudiants inscrits dans les universités, la fac de Nantes se place dans les 8 plus grandes universités françaises, il y a donc fort à parier que d'autres erreurs de ce type vont surgir un peu partout en France. Oh comme je suis heureuse de ne plus avoir à passer de partiels... déjà corrigés ou non ! En tous les cas espérons que ces "petits" problèmes de gestion des examens n'entament pas la motivation des étudiants. #Education