#SpaceX, ou Space Exploration Technologies Corporation, la compagnie qui travaille dans le domaine de l'astronautique et du vol spatial, s’apprête à frapper un grand coup et vise la #LUNE ! Le PDG de la firme a en effet annoncé qu’il compte envoyer, d’ici la fin de l’année prochaine, deux touristes en orbite autour du satellite naturel de la terre (mais sans y atterrir). Sa société, l’un des deux prestataires privés en qui la #NASA fait confiance pour le transport de fret vers l’ISS, la Station spatiale internationale, met en ce moment au point un voyage privé qui s’adresse, on s’en doute, à des passagers fortunés.

Publicité

Les deux premiers clients ont d'ailleurs déjà payé pour ce périple, qui aura lieu à bord de la Falcon Heavy rocket (une fusée qui n’a toujours pas été testée…). Musk, qui est aussi l’inventeur de la voiture Tesla, a ainsi déclaré lors d’une conférence de presse qui a été organisée en début de semaine qu’il s’agit d’un projet ‘’très sérieux’’, et que les citoyens intéressés par le vol ont approché SpaceX dès l’année passée. Ils vont d’ailleurs bientôt recevoir un entrainement spécifique, suivi de tests physiques. Car l’aller simple va prendre une semaine, le temps de parcourir les plus de 384000 kilomètres qui séparent la terre de la lune…

Publicité

SpaceX veut lancer pour de bon le tourisme spatial

Ce voyage circumlunaire a donc pour objectif d’emmener, par la suite, de plus en plus de civils dans l’espace. Il s’agirait d’ailleurs de la première mission lunaire depuis 45 ans, et elle va aller plus loin, en termes de kilomètres, que celle d’Apollo 13 (de triste mémoire). SpaceX ne peut plus faire marche arrière car ‘’les passagers ont déjà payé pour cette mission lunaire’’ dont le coût est comparable à celui des actuels voyages qui impliquent des astronautes travaillant pour la Station spatiale internationale.

Publicité

Elon musk précise également que ‘’d’autres personnes ont aussi exprimé un intérêt, et nous attendons d’autres sollicitations’’. La Nasa débourse actuellement 70 millions de Dollars par personne pour ses expéditions scientifiques, de quoi donner une idée du prix de ce séjour en apesanteur… Le premier touriste de l’espace, Dennis Tito, a payé en 2001 pas loin de 20 millions de Dollars pour faire le tour de la terre, et d’autres ont suivi. Mais ce que recherche SpaceX est une véritable commercialisation de ce genre de voyages. Et vous, si vous en aviez les moyens (et si oui, devenons amis), accepteriez-vous de monter à bord d’une fusée qui vous promet la lune?