Une découverte sans précédent a eu lieu dans le pays des kangourous, d’après ce que des scientifiques ont affirmé ce lundi. 21 différents types d’empreintes de #dinosaures ont été découverts sur un tronçon d’une côte lointaine de l'#Australie, ce qui a déjà valu à cette région le surnom de ‘’Jurassik Park de la nation’’. Les paléontologues de l'Université du Queensland et de l'Université James Cook ont d’ailleurs aussi déclaré qu’il s’agit de la contrée la plus diversifiée dans ce domaine, et que ces pas préhistoriques se cachaient dans des roches qui peuvent dater de 140 millions d'années. La région de Kimberley, en Australie-Occidentale, a rarement été aussi médiatisée ! Steve Salisbury, l’un des auteurs d'un article consacré aux découvertes, qui est publié dans le Mémoire de la Société de paléontologie des vertébrés, s’est enthousiasmé en déclarant que ces traces étaient ‘’inégalées’’.

Publicité
Publicité

"C’est extrêmement important, car cela constitue une preuve majeure de la présence de dinosaures non aviaires dans la moitié occidentale du continent, et cela fournit par la même occasion le seul aperçu de la faune des dinosaures d'Australie au cours de la première moitié de la période du Crétacé précoce", a-t-il également dit, avant de conclure par d’autres déclarations qui témoignent de l’importance de l’évènement : ’Parmi les traces, nous avons pu trouver la seule preuve confirmée de la présence de stégosaures en Australie. Il y a aussi en ces lieux quelques-uns des plus grands pas de dinosaures jamais enregistrés’’. Dire que ce trésor a failli être perdu en 2008, lorsque que le gouvernement australien a choisi ce site pour servir de centre de traitement de gaz naturel liquide…

Les dinosaures australiens découverts par des aborigènes

Intrigués par ces énormes traces de pas, les gardiens autochtones traditionnels de la région, les Goolarabooloo, ont contacté Salisbury et son équipe afin que celle-ci entame une recherche officielle sur ce qui se trouve à cet emplacement.

Publicité

Ils ont ainsi passé plus de 400 heures à étudier les empreintes dans la région de Walmadany. "Nous avions besoin de monde pour voir ce qui était vraiment en jeu", a déclaré le responsable de Goolarabooloo, Phillip Roe, expliquant que les traces de dinosaures faisaient partie d'une ligne qui s'étend le long de la côte et à l'intérieur des terres. Les aborigènes sont liés par des systèmes de croyances très complexes, connus sous le nom de Dreamtime, qui relient la terre, la spiritualité, le droit, la vie sociale et la préservation de l'environnement. Le fait que cette zone soit déclarée héritage national en 2011 a eu comme conséquence de la préserver d’un projet de forage. Les esprits se sont chargés du reste, jusqu’à guider des habitants jusqu’aux empreintes. La suite de l’histoire est maintenant connue… #Archéologie