Si vous avez roulé sur l'#A4 le dimanche 28 mai, vous auriez pu remarquer un étrange phénomène. Une #Moto sans conducteur a attiré la curiosité d'un automobiliste qui enregistre la scène ! Du paranormal ou autre chose ? Mais comment est-ce possible ?

Une moto en manque de liberté ?

Non il ne s'agit d'un nouveau concept de véhicule auto-guidé. Ce n'est pas non plus un fake ou une moto télécommandée. Et pourtant, une moto sans conducteur roulait bien sur l'autoroute l'A4 et a été filmée ! L'automobiliste qui a filmé la scène nous donne quelques détails. "Je regarde dans mon rétro et j’ai vu une moto arriver. Je me suis dit : 'mince elle roule près du mur’. (…) Et d’un coup je ralentis et je m’aperçois qu’il n’y a personne sur la moto".

Publicité
Publicité

Le témoin explique avoir accéléré après une petite frayeur ! Une moto sans pilote, ce n'est effectivement pas très fiable. Mais comment cela s'explique-t-il?

Le mystère de la Harley sans pilot expliqué

Ce dimanche, jour de la fête des mères, un homme roule à 90 km/h sur l'autoroute. Il n'y pas grand monde, l'idéal pour un motard ! Une voiture s'engage à sa droite sur l'A86 alors que celui-ci continuait sa route sur l'A4. Mais le conducteur de la voiture change d'avis et revient brusquement ! La voiture embarque la moto, c'est l'accident ! Joris, le conducteur de la Harley a raconté son histoire au quotidien Le Parisien. Le pilote a compris rapidement que la moto se couchait. Une Harley qui vous tombe dessus c'est problématique ! Pour sauver sa propre vie, il pousse la moto en avant. Et avant d'avoir pu comprendre quoi que ce soit, il est déjà trop tard, la moto file droit et part au loin en balade ! Bilan : blessé à la jambe et aux bras, on a frôlé la catastrophe.

Publicité

Joris a été rapidement emmené à l'hôpital par le conducteur de la voiture en cherchant la moto sur leur chemin sans succès. Quant à l'incroyable voyage de sa moto, personne ne voulait y croire !

Deux semaines plus tard, les policiers retrouvent la Harley en plein Paris quai de Bercy ! Sur internet, les commentaires allaient et venaient, déclarant qu'il s'agissait d'un autoguidage ou bien que la moto était bidonnée. Mais il n'en est rien ! Le design particulier de la Harley rendait la décélération particulièrement lente. Avec un centre gravité relativement bas, si le conducteur roulait en troisième ou en quatrième cela pouvait justifier la petite virée de la moto. Le motard s'en sort avec des béquilles. Loin de lui l'idée d'en rigoler, il faut comprendre que ce jour-là, il a failli y rester ! #Insolite