Amateurs de l’étrange, bienvenue ! Les histoires d’hystéries collectives suivantes demeurent en effet parfois inexpliquées…

Le cas de ‘’l’épidémie dansante’’ : En 1518, à Strasbourg, une femme commençât à danser de façon incontrôlable, et ce pendant plusieurs jours. Des dizaines de personnes, puis des centaines, ont commencé à en faire de même, parfois jusqu’à ce que mort s’ensuive à cause de la fatigue ou de malaises cardiaques. Nous ne savons toujours pas pourquoi ces personnes ont eu ce comportement.

Le procès des sorcières de Salem : En 1692, dans le Massachusetts, Betty Parris et Abigail Williams, se mettent, dit-on, à agir d'une bien curieuse manière : elles parlent une langue inconnue, traînent des pieds en marchant, se cachent.

Publicité
Publicité

Les médecins consultés ne trouvent pas de réponses à ces excentricités. L'un d'eux conclut à une possession satanique. D’autres cas suivirent, et 19 personnes furent exécutées pour sorcellerie.

Le miracle du lait: Des statues de Ganesh, en Inde, auraient commencé à boire du lait offert par les fidèles. Des millions de témoins affirment avoir vu cette scène, jusqu’à prétendre qu’il s’agit tout simplement d’un miracle

Le scandale du ‘’McMartin preschool trial’’ : il s’agit du procès le plus long et le plus coûteux de l’histoire des USA, qui a débouché sur une hystérie collective concernant de prétendus abus d’enfants par des satanistes. Chuck Norris a alors même été accusé, à tort, d’être un violeur !

L’épidemie palestienne : un étrange incident eut lieu en mars 1983. 943 écolières de Palestine, ainsi que des femmes de l’armée, ont commencé à se sentir nauséeuses en même temps.

Publicité

Le gouvernement israélien fut alors accusé, sans preuves, d’utiliser des armes chimiques. Une seconde vague suivit au mois d’avril, déclenchant une véritable paranoïa, vu le contexte politique de la région.

Orson Welles, ‘’War of the Worlds’’ : il s’agit d’une des histoires d’hystérie collective les plus fameuses. En 1938, le future grand réalisateur commençât à lire ‘’La Guerre des Mondes’’ à la radio, en faisant croire aux auditeurs qu’une invasion #extraterrestre a lieu sur Terre. La légende raconte que de nombreux américains, paniqués, ont vraiment cru à une attaque des martiens...

Hystérie collective : pénis qui ‘’disparaît’’ et gaz ‘’fou’’

L’hystérie du pénis qui disparaît : Ce mouvement collectif concerne une croyance en le fait que le pénis peut… se rétracter dans le corps ! 500 personnes de Singapour ont commencé à avoir peur de cette possibilité, en même temps, demandant même à ce que des instruments pour empêcher cette ‘’disparition’’ soient créés !

Le gazeur fou de Mattoon : en 1944, dans l’Illinois, des gens ont subi les symptômes d’un contact avec un gaz rempli de poison, dont du crachat de sang.

Publicité

Des habitants ont alors cru qu’un anesthésiant circule dans l’air. Le mystère plane toujours [VIDEO]… : cela a-t-il été causé par l’hystérie, la pollution, un assaillant ?

L’hystérie de la sitcom : Au Portugal, en 2006, 300 écoliers d’établissements différents ont commencé à ressentir des étourdissements et des problèmes respiratoires. Les personnages d’une série télévisée, très suivie par les jeunes, éprouvaient les mêmes symptômes quelques minutes auparavant lors de l'épisode du jour.

''L’homme-singe'' de New Delhi : en 2001, une hystérie soudaine s’est propagée dans la capitale indienne. Des habitants ont cru qu’une créature simiesque attaque la population. Un homme sautât d’un homme par peur de ‘’la bête’’ et un autre fut battu, car confondu avec l’homme-singe...

De nombreux autres cas d’hystéries collectives, comme les évanouissements en masse de Hollinwell ou la crise de fous rires qui frappât les habitants du Tanganyika, ont également été répertoriés durant ces derniers siècles. De quoi toujours se poser de nombreuses questions… #paranormal #Etats-Unis