L'armée camerounaise a repoussé mercredi à Amchidé, à la frontière avec le Nigéria, des assaillants de la secte Boko Haram venus à bord d'une centaine de pick-up.

Alors que de violents affrontements faisaient rage entre les éléments de la Brigade d'Intervention Rapide (BIR) et les islamistes, les sources sécuritaires camerounaises ont annoncé à la mi-journée : "Boko Haram a enregistré de nombreuses pertes aussi bien en hommes qu'en matériel". Les mêmes sources ont par ailleurs indiqué : "de notre côté, pour l'instant, un sergent du BIR a été tué, 2 Land Cruiser emportés et un brûlé, deux camions du génie militaire ont été emportés et un officier est porté disparu".

Mercredi soir jusqu'à 21 heures, heures locales, l'armée camerounaise essayait encore de repousser des combattants de Boko Haram infiltrés dans la ville d'Amchidé.

Publicité
Publicité

En début de soirée, les coups de feu se sont intensifiés. Les forces camerounaises sur le terrain ont dû déployer des engins lourds pour faire front aux assaillants.

Boko Haram intensifie ses attaques, l'armée y fait face

Mardi matin, trois militaires camerounais avaient déjà trouvé la mort à la suite de l'explosion d'une mine au passage de leur véhicule qui quittait Zelevet pour Mora. Deux autres ont été blessés et trois autres sont toujours introuvables. Hier, mardi 16 décembre, le quotidien gouvernemental Cameroon Tribune a salué "la prouesse des éléments de la Gendarmerie et du Bataillon d'Infanterie Motorisée (BIM)" qui ont neutralisé un groupe de malfrats dont sept coupeurs de route sur un total d'une dizaine d'individus. Ces présumés membres de la secte Boko Haram ont été appréhendés dans l'arrondissement de Mbotoro, proche de la frontière avec la République centrafricaine (RCA).

Publicité

Avec l'approche des fêtes de fin d'année, la secte Boko Haram tente de multiplier ses attaques dans les régions septentrionales du pays. Sur place, dans les zones de combats, plusieurs familles ont quitté leurs domiciles pour se réfugier dans la région de l'Adamoua, limitrophe avec le centre du pays.

#Afrique