Les autorités indonésiennes ont affirmé aujourd'hui qu'il est probable que l'avion de la compagnie malaisienne AirAsia qui avait disparu dimanche soit « au fond de la mer ».

Le premier amiral indonésien a déclaré à l'AP que la visibilité était bonne, donc « si Dieu le veut, nous le trouverons bientôt ». Les recherches ont été suspendues avec la tombée du jour mais ont repris lundi à l'aube dans la mer de Java.

La recherche se poursuivent près des eaux Belitung dans la zone où le contact a été perdu. L'amiral a déclaré que « le gouvernement indonésien a ordonné à l'Armée de l'air, de terre, la Marine ainsi qu'aux autorités locales de mobiliser toutes les ressources et le matériel nécessaires pour retrouver cet avion ».

Publicité
Publicité

L'avion, un Airbus A320 avec 162 personnes à bord, était en route entre la ville de Surabaya en Indonésie et le Singapour avant de disparaître des radars hier matin. Les autorités aériennes ont perdu le contact avec l'appareil à 7h24, environ 45 minutes après le décollage.

Quelques moments avant de disparaître, le pilote de l'avion avait demandé la permission de s'écarter de l'itinéraire prévu, à savoir de passer de 9800 mètres d'altitude à 11 600 mètres à cause des problèmes de visibilité en raison du mauvais temps.

La société a rapidement confirmé dans un communiqué la disparition de l'appareil, annonçant une nouvelle tragédie de l'aviation malaisienne, qui a déjà beaucoup souffert en 2014.

155 passagers étaient à bord de l'appareil, dont 16 enfants et un bébé, ainsi que deux pilotes, cinq hôtesses et quatre ingénieurs.

Publicité

La plupart des 155 disparus sont des ressortissants indonésiens mais il y avait aussi trois Sud-Coréens, un Malaisien, un Français, un Britannique et un Singapourien dans l'avion d'AirAsia.

Le pilote et le copilote avaient respectivement 6100 et 2275 heures de vol. Le dispositif a passé avec succès son dernier examen le 16 novembre dernier. Il s'agit d'un appareil fabriqué en 2008.

Selon un communiqué publié par l'avionneur européen Airbus, l'avion A320 de AirAsia disparu en Indonésie avait été produit en octobre 2008 et avait accumulé 23 000 heures de vol.

La compagnie AirAsia est basée à Kuala Lumpur et est considérée comme la meilleure compagnie aérienne à bas coût en Asie du Sud, avec plus de 100 destinations dans 22 pays de la région. Depuis ses débuts en 1996, elle n'avait jamais eu un seul accident.