Boko Haram reste un sujet de controverse au #Cameroun. En effet, depuis le déploiement de forces de l'ordre pour lutter contre le terrorisme, certains moyens logistiques commencent à manquer. Les aides militaires extérieures n'ont pourtant pas cessé. C'est notamment le cas pour la France et l'Allemagne qui ont certifié au président Biya qu'une aide pourrait être apportée si le Cameroun le demande. Face à toutes ces offres, le Cameroun privilégie de toute façon une solution nationale.

Le président de l'assemblée nationale décide donc de lancer une opération coup de cœur au sein du parlement afin que les élus du peuple puissent mettre la main à la poche pour pouvoir aider les valeureux soldats camerounais et les populations outragées par le terrorisme.

Publicité
Publicité

Les fonds récoltés seront transmis au ministre de l'administration territoriale et de la décentralisation qui a son tour devra procurer les commodités nécessaires pour les forces spéciales engagées au front. Le Cameroun est très souvent cité comme un pays de paix, vu sa tranquillité par rapport aux pays voisins. #Afrique

On espère que cette opération "coup de cœur" aura plus de succès que celle lancée en 1994. Pour rappel c'était l'année de la coupe du monde de football. Une grande collecte avait été lancée dans tout le pays pour entretenir "les lions indomptables", coachée par le célèbre Roger Milla. La collecte avait été faite dans tout les secteurs (tant administratifs, publics, privés, etc.) du Cameroun mais, hélas, les fonds ne sont jamais parvenus à destination. En espérant que cette nouvelle collecte se déroule bien, le président de l'assemblée nationale Cavayé Yiégué Djibril à tenu à ce que cela se déroule sans heurts pour ne pas que le cas de figure de 1994 ne se répète.. A l'époque le Cameroun était rongé par la corruption, au point que Transparancy International l'avait désigné comme un des pays les plus corrompus au monde. Cependant, avec le temps, des organisations, des organismes et même l'Etat camerounais (avec par exemple l'opération épervier) ont mis la main à la pâte pour essayer de redorer l'image du pays. Espérons que tous ces efforts ne seront pas réduits à néant par la voracité de certains. BN