Dans la matinée du mardi 16 décembre, un convoi de talibans a pris d'assaut une école à Peshawar, importante ville du nord-ouest du Pakistan. Ce lycée enseignait principalement à des enfants de soldats. Un choix « stratégique » donc de la part des hommes armés… Les autorités pakistanaises ont dénombré au moins 141 morts, et parmi ceux-ci 132 sont des enfants, et 124 blessés, dont 121 enfants.

L'armée pakistanaise aura mis environ 6 heures pour maîtriser les six assaillants du Mouvement des talibans du Pakistan (TTP). En fin d'après-midi, elle a annoncé officiellement la fin des combats. Le Pakistan est à l'heure actuelle en deuil, beaucoup de familles (ou devrait-on dire beaucoup de parents) pleurent leurs morts.

Publicité
Publicité

Pire attaque terroriste de l'histoire du Pakistan

Vers 6h30, heure belge, six talibans habillés en soldats pakistanais, armés, et munis de ceintures explosives, ont attaqué l'école située à Peshawar. Quelques 500 élèves, âgés de 10 à 20 ans, y suivaient les cours à ce moment-là. Parmi eux, de nombreux fils et filles de hauts gradés. Selon des témoignages, les hommes armés auraient passé en revue chaque classe, tuant un à un les enfants d'une balle dans la tête, ne leur laissant aucune chance. L'intervention de l'armée fut certes rapide, mais il lui aura fallu quelques heures avant de reprendre le contrôle de la situation. Les assaillants sont, semble-t-il, tous morts, soit tués par l'armée, soit se faisant exploser à l'aide des bombes qu'ils portaient sur eux.

Il s'agit probablement de l'attaque terroriste la plus meurtrière de toute l'histoire du Pakistan.

Publicité

Plusieurs organisations internationales et chefs d'Etat du monde l'ont condamnée. Il en va de même pour les talibans afghans, jugeant ce massacre « contraire aux règles de l'islam ».

Ce triste événement a renforcé la détermination de l'armée à poursuivre son combat contre le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), en cours depuis quelques mois déjà. Les autorités veulent à tout prix l'éradiquer, affirmant qu'il s'agit du « devoir de la nation de faire face au terrorisme ». Ce groupuscule fut créé en 2007 et dit vouloir lutter contre le gouvernement, qu'il accuse d'être du côté des Américains, et de « bafouer l'islam ». De plus, il prône l'instauration d'une loi islamique au sein du pays. Cela fait 4 ans que le groupe est inscrit sur la liste des organisations considérées comme terroristes par les Etats-Unis. D'autres attaques ont déjà été perpétrées, mais il s'agit incontestablement de la plus meurtrière, de la plus atroce, bref, de la pire.