Dans une approche digne et responsable, les Palestiniens décident et proclament "la nécessité de parvenir à une paix globale, juste et durable", et le retrait des forces de sécurité israéliennes. Cela serait échelonné sur 12 mois, et permettrait de mettre fin à l'occupation qui a débuté en 1967. Tel est le projet de résolution qu'ont présenté les Palestiniens, ce mercredi 17 décembre, au Conseil de sécurité.

Le projet de résolution indique aussi que les négociations peuvent être une des constantes de base, afin d'aboutir au retrait complet et par étapes des forces de sécurité israéliennes dans une période raisonnable ne dépassant pas fin 2017.

Publicité
Publicité

Mais, ces deux suggestions, quoique courageuses et avisées, paraissent difficiles à admettre par les Etats-Unis qui ont rappelé le droit au veto au Conseil de sécurité, ce qui est aussi évidemment l'avis d'#Israël. De plus, les Etats-Unis soutiennent qu'un tel accord de paix ne peut résulter que via des négociations directes, et non pas d'une seule initiative unilatérale à l'ONU.

Par ailleurs, l'ambassadeur palestinien aux Nations Unies, Riyad Mansour, a ajouté que les modifications au niveau du projet de texte seront possibles et que les Palestiniens ne sont pas pressés de le présenter au vote.

Enfin, les Palestiniens ont convenu de poursuivre les négociations, afin de parvenir à un texte d'entente qui pourrait être adopté par le Conseil de sécurité, et ce, sous la pression des pays européens et des pays arabes.

Publicité

Il est évident que les Palestiniens sont maintenant plus que jamais décidés à trouver une solution tangible et durable, restituant leurs droits et mettant fin aux souffrances de leur peuple. L' injustice que subit la #Palestine n'a que trop duré, il devient impératif de restituer aux Palestiniens leur droit à une vie digne et sécurisée. Nous espérons que le début de l'an 2015 verra l'aboutissement à une résolution qui fera la joie d'un peuple militant, ayant déjà assez souffert.

Rappelons que le 15 décembre 1988, la proclamation d'indépendance de la Palestine a été reconnue par la résolution 43/177 de l'Assemblée générale des Nations Unies par 104 votes, 36 abstentions et 2 voix contre (USA et Israël).