Son Excellence Ömer Faruk DOĞAN, l’ambassadeur de Turquie au Cameroun, s'est entretenu vendredi soir au téléphone avec Madame Josephine Dedet, journaliste à l'hebdomadaire Jeune Afrique basé à Paris, en France.

Au cours de l'entretien téléphonique qui a duré une trentaine de minutes, DOĞAN s'est insurgé contre les écrits de l'hebdomadaire panafricain sur : « l'arrestation de 27 personnes, qui visait principalement le quotidien Zaman et une télévision proche du religieux islamiste Fethullah Gulen, en exil aux États-Unis, ancien allié d'Erdogan devenu son pire ennemi ».

L'article de Jeune Afrique intitulé :"Turquie: Drôle d'anniversaire" mettait en index le gouvernement turc, accusé de mettre en péril la démocratie à travers l'arrestation des journalistes le 14 décembre 2014.

Le chef de la mission diplomatique turque au Cameroun a indiqué à Jeune Afrique qu': « Ekrem Dumanli, le rédacteur en chef de Zaman faisait partie des 27 manifestants de l'opposition. Après son forfait, il est allé par la suite se réfugier derrière la casquette de journaliste ».

Pour Ömer Faruk DOĞAN : « Les informations publiées par Jeune Afrique sont fausses ! L'article contient trop de préjugés visant à discréditer la Turquie et son Président".

"Il s'agit d'une attaque inadmissible contre le gouvernement turc», a martelé le diplomate accrédité à Yaoundé.

Ömer Faruk DOĞAN a revendiqué un droit de réponse afin que l'hebdomadaire panafricain ne désoriente pas ses lecteurs. "La Turquie est respectueuse de ses institutions, des droits et libertés. Elle ne saurait admettre de telles accusations à son égard. (...) le rédacteur de l'article a mal orienté ses lecteurs sur la situation en Turquie".

Pour sa part, la responsable de la rédaction de Jeune Afrique a reconnue l'erreur de sa rédaction. Josephine Dedet a indiqué : « Nous n'avons pas fait une recherche approfondie avant publication de cet article ». Au nom de Jeune Afrique, Dedet a promis de publier un droit de réponse de l'Ambassadeur.

Pour rappel, l'hebdomadaire international Jeune Afrique paraissant à Paris, avait , dans sa livraison numéro 2814, du 14 au 20 décembre 2014, publié un « article tendancieux » au lendemain des manifestations de l'opposition en Turquie. L'article était intitulé :" Turquie: Drôle d'anniversaire".