Quand on observe le monde aujourd'hui on a comme une impression de chaos.

Il y a des territoires sans gouvernement comme la Libye où l'absence d'autorité crée le désordre. Si moralement le renversement de Kadhafi s'imposait, personne n'a pensé à l'après Kadhafi. Résultat? Nous avons créé un vide. Que constate-t-on alors ? Les milices se battent et le pays n'est plus gouverné, il est devenu un vaste dépôt d'armes ouvert à toute l'Afrique, où tout le monde se sert... Avec toutes les conséquences de cet état de fait pour la sécurité du monde.

La prolifération des armes nucléaires, les dangers du changement climatique et le terrorisme vont-ils suffire pour réunir tous les Etats autour d'un programme commun ? Difficile à dire car si toutes les parties du monde peuvent se concerter, il n'existe pas de règles bien précises à appliquer pour définir un « nouvel ordre mondial » parce que les visions de ce monde nouveau qu'elles soient chinoise, islamiques ou russe ne sont pas forcément compatibles.

Publicité
Publicité

Quant au problème de Poutine annexant la Crimée, les occidentaux ne sont pas exempts de tout reproche. Il fallait en effet associer la Russie aux négociations portant sur les relations économiques entre l'Ukraine et l'Union Européenne. on aurait fait l'économie des manifestations de Kiev et surtout des sanctions économiques vis à vis de la Russie. Cela va l'inciter à se replier sur elle même. Espérons que cela ne va pas être l'aube d'une nouvelle guerre froide car la Russie est un acteur incontournable sur la scène internationale notamment dans le dossier du nucléaire iranien ou de la guerre civile en Syrie.

N'oublions pas les souffrances des civils syriens qui méritent compassion et aide humanitaire, ce n'est pas un hasard si nombre d'entre eux fuient leur pays sur des navires poubelle pour se réfugier en Europe ! 1000 ces derniers jours !

Pourquoi l'Europe est-elle absente dans le règlement de ce problème ? L'Europe se replie sur elle-même, sa diplomatie laisse à désirer...

Publicité

Angela Merkel ne pourrait-elle pas engager l'Allemagne et partant l'Europe dans une négociation avec les Russes et Bachar al Assad ?

L'année 2015 verra-t-elle les crises actuelles se muer en véritables catastrophes ?