La croissance Chinoise est au plus bas depuis 25 ans, avec 7,4% pour l'année 2014. Cependant, bien des pays occidentaux se contenteraient grandement de ce résultat. Les États-Unis par exemple, ravis de la hausse à 5%, sont quand même loin. Quoiqu'il en soit, il est important de souligner que la #Chine, première puissance mondiale (en termes de pouvoir d'achat), semble être au ralenti...

Effectivement, un peu contrainte par la conjoncture internationale, mais après le formidable bond en avant de ces dernières années, le logique et nécessaire ralentissement est là, en Chine.

Comme le déclarait un dirigeant Chinois, "nous allons faire moins vite, mais mieux".

Publicité
Publicité

Actuellement, la Chine se doit de régler un certain nombre de choses, avant de passer à de nouvelles étapes. Cela passe donc par la mise en place de mesures de soutien à l'activité économique nationale. Quels sont donc les différents aspects à prendre en considération à l'heure actuelle en Chine?

La démographie

Un problème majeur à terme, est le vieillissement de la population et le renouvellement des forces vives. Mao, en 1970, souhaitait freiner la démographie galopante et instituait l'enfant unique. Même si maintenant il n'est pas toujours suivi à la lettre, avec cette loi, la natalité a très fortement baissé. Dès lors, le renouvellement de la population pose problème à ce jour.

Les encouragements des autorités pour l'agrandissement de la cellule familiale restent pour l'instant sans effet.

Publicité

Fin 2014, il y avait 1,37 milliard de Chinois soit 7,1 millions de plus qu'en 2013. Il semble important de préciser que les plus de 60 ans ont augmenté de 10 millions par rapport à l'année 2013!

D'ici 2030, les prévisions indiquent que plus de 25 % de la population dépassera les 60 ans...

Aspect social

L'ampleur des inégalités sociales est aussi un motif important d'inquiétude pour les dirigeants. Ceux-ci souhaitent mettre la priorité sur la stabilité sociale, afin de prévenir toutes les éventuelles contestations du pouvoir.

Économie

L'Etat tente de recentrer l'activité sur la consommation intérieure de façon à être moins dépendant des exportations. Cela n'empêche pourtant pas la Chine d'être présente dans de nombreux pays, construisant en Afrique ainsi qu'en Asie, divers immeubles, barrages, usines et autres.

La chute du prix du pétrole pourrait favoriser les chiffres de 2015, si et seulement si les cours restent à ce niveau.

Les prix de l'immobilier ont chuté de 4.3% pour résorber le stock excessif de logements neufs.

Publicité

Cette chute du secteur immobilier, représentant quelques 15% du PIB chinois, a énormément contribué à l'essoufflement de la croissance chinoise.

Le premier avion de ligne chinois a reçu sa certification pour les vols intérieurs. Il s'agit d'un marché colossal en vue, à savoir que le développement du transport aérien en Chine est énorme. A cela s'ajoutent les autres pays asiatiques où il est déjà largement en place. Il y a là un gros enjeu donc... Airbus et Boeing son déjà bien implantés, mais la concurrence risque d'être rude dans les dix ans à venir. Les compagnies aériennes chinoises attaquent l'Europe avec des tarifs agressifs. Deux plaques tournantes, Hong Kong et Canton, fonctionnent à plein tube dans les liaisons pour toutes les destinations. Le bras de fer continue avec les USA, Taïwan et les Philippines, pour ne citer que les principaux.

Concernant la souveraineté contestée sur différentes îles ou récifs de la mer de Chine sud: l'enjeu principal ne paraît pas être le pétrole potentiel, mais plus la pêche et le couloir maritime. Plus de 250 navires de commerce passent par jour. La surveillance de la marine américaine dans la région pourrait amener une forme de motivation supplémentaire. Régulièrement la tension monte dans la région, la Chine poursuivant la mise en place de structures sur des récifs, en dépit des protestations. Rapidement il sera possible d'y implanter des hommes, des pêcheurs dans un premier temps et des militaires par la suite...

La Chine continue donc sa marche en avant, avec ses différentes démarches pour booster sa croissance. Qui peut lui contester le leadership?