La Maison Blanche a besoin de près de 534 milliards de dollars, pour financer les dépenses militaires l'année prochaine. Ce qui correspondrait à la plus importante demande de budget pour le Pentagone dans toute l'histoire.

Cette hausse du budget prévoit des dépenses supplémentaires en armements, en recherche, et en maintenance. Ces dépenses-là avaient en effet été réduites suites aux coupes budgétaires décidées en 2013 pour réduire le déficit des États-Unis.

#Barack Obama a eu tendance à ignorer les plafonds budgétaires imposés. Il devra donc demander au Congrès de dépasser les limites autorisées de quelques 34 milliards de dollars supplémentaires.

Publicité
Publicité

Le Pentagone lui-même se trouve face à un dilemme: un nombre croissant de Républicains au Congrès ont été plus avides de contrôler les dépenses que de financer le secteur de la Défense. Ce projet de budget devra donc être accepté par le Congrès, désormais contrôlé à majorité écrasante par les Républicains. Ce sont d'ailleurs eux qui avaient voté des coupes dans les budgets de la Défense liées au personnel, à l'approvisionnement, et à la formation.

Ce mercredi 28 janvier dernier, des hauts responsables militaires américains ont une nouvelle fois encore affirmé et prévenu que de nouvelles coupes budgétaires risquaient de nuire à la qualité de l'armée américaine, ainsi qu'à sa modernisation, cruciale pour l'une des plus importantes puissances mondiales. "La première chose qui me tient éveillé la nuit et à laquelle je songe, c'est que si l'on nous demande de répondre à un événement imprévu, je vais envoyer sur le terrain des soldats pas assez entraînés et prêts à faire face à cet événement", affirme le Général de l'Armée, Ray Odierno.

Publicité

En contrepartie, l'administration Obama propose d'augmenter le coût des soins aux militaires, et de ralentir la croissance de certaines aides telles celles liées au logement.

Les Républicains accepteront-ils cette proposition de budget pour l'année 2016? Réponse dans les jours, voire les semaines, à venir… #Etats-Unis