Le 16 janvier dernier, la Cour Suprême des États-Unis a annoncé qu'elle allait rendre une décision quant à la légalisation du mariage des personnes de même sexe pour l'ensemble du pays. L'union entre les homosexuels ou les lesbiennes est permis dans certains États américains seulement.

Il existe en ce moment quatre recours dans les États du Kentucky, du Michigan, de l'Ohio et du Tennessee. Le plus haut tribunal américain utilisera ces derniers pour rendre une décision qui s'appliquera à tous le pays. Le point que fera valoir les défendeurs du mariage gay est basé sur le 14e amendement de la Constitution américaine. Ce dernier mentionne qu'« aucun État ne fera ou n'appliquera de lois qui restreindraient les privilèges ou les immunités des citoyens des États-Unis; ne privera une personne de sa vie, de sa liberté ou de ses biens sans procédure légale régulière.

Publicité
Publicité

»

Les juristes auront deux heures et demie pour faire valoir leur point en avril. Si une personne désire se marier avec un conjoint de même sexe, l'État lui restreint-il ses droits et privilèges par rapport aux autres citoyens en lui interdisant de se marier? C'est la question qui tue! Ce sera le sujet des débats en cour. La réponse me semble évidente. C'est oui!

Petit historique

En 2013, les droits des homosexuels et des lesbiennes avaient connu une avancée non-négligeable. La Cour Suprême avait invalidé une #Loi stipulant que le mariage était réservé aux hommes et aux femmes. Cette décision avait permis le partage des successions, des abattements fiscaux, et des retraites à tous les couples de même sexe.

De plus, cette décision a rendu le mariage gay possible dans 36 États.

Publicité

Néanmoins, il reste du travail pour cette communauté qui se bat depuis des années pour faire reconnaître leurs droits. Le mariage gay est permis dans quelques pays développés comme le Canada, la France (mais depuis peu), l'Espagne, le Portugal et l'Angleterre. Dans plusieurs pays, l'homosexualité est toujours criminelle, et les personnes peuvent être même condamnées à l'emprisonnement à perpétuité, même à mort dans certains pays du Moyen-Orient. #Etats-Unis