L'Audiencia Nacional d'Espagne, principal tribunal du pays, a ouvert une enquête préliminaire de "collaboration avec une organisation terroriste" pour investiguer sur le séjour possible en Espagne d'Amedy Coulibaly, l'un des trois terroristes de Paris, a rapporté hier une source judiciaire.

L'enquête a pour but d'obtenir d'avantage d'informations sur la présence de Coulibaly sur le territoire espagnol, en compagnie de sa partenaire et d'une possible "troisième personne qui aurait pu aider cette dernière à atteindre la Syrie".

Hier, le journal espagnol La Vanguardia affirmait que Coulibaly aurait passé trois jours à Madrid entre le 30 Décembre et le 2 Janvier, expliquant en outre que les autorités espagnoles enquêtent actuellement sur l'existence éventuelle d'une cellule de soutien sur place.

Publicité
Publicité

Le journal a donc indiqué que Coulibaly était à Madrid du 30 décembre au 2 janvier, accompagné de d'une personne qui n'a pas encore été identifiée. Nous savions déjà que sa partenaire Hayat Boumeddine (complice de la prise d'otages) avait traversé Madrid pour voyager vers la Turquie après la prise d'otages. Une fois arrivée à Istanbul, elle serait partie pour la Syrie, où elle est arrivée le 8 Janvier, a ajouté La Vanguardia. Cependant, ce séjour de 3 jours au sein de la capitale espagnole est une nouvelle information!

La recherche espagnole antiterroriste enquête aussi sur les collègues français de Coulibaly et leurs activités en Espagne, afin de déterminer si une cellule de soutien a été créée en Espagne et si elle pourrait éventuellement être en mesure de déstabiliser le pays.

Après les attentats dans la capitale française, Madrid a décidé de donner l'alerte terroriste en Espagne jusqu'au niveau 3 sur une échelle de cinq niveaux.

Publicité

Selon les autorités espagnoles, environ 70 combattants ont parcouru les zones de conflit de l'Espagne.

Pour rappel, soupçonné d'avoir tué une policière le 8 janvier dernier, Amedy Coulibaly a ensuite été l'auteur d'une prise d'otages sanglante dans un supermarché à Paris, tuant quatre personnes. Âgé de 32 ans, Coulibaly est un récidiviste décédé lors de l'assaut mené vendredi par les forces spéciales françaises qui avait pour but de libérer les otages. Il a dit avoir agi en coordination avec Chérif et Saïd Kouachi qui ont tué 12 personnes mercredi dernier dans l'attaque qu'ils ont mené contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo à Paris.

Au total, 17 personnes sont décédées des suites de ces actes terroristes perpétrés à Paris. Les frères Kouachi, auteurs de l'attaque sur Charlie Hebdo, ont revendiqué plus tard l'attaque à travers la cellule yéménite d'Al-Qaïda, avant d'être tués au cours d'un autre assaut mené par la GIGN et la RAID, au terme d'une traque infernale.