Mahmoud Abbès a signé le traité de Rome

Mahmoud Abbès a signé le traité de Rome régissant la Cour Pénale Internationale. Dans ce cadre, l'Ambassadeur palestinien à l'ONU, Riadh Mansour, a présenté ce vendredi à l'Organisation internationale la demande d'adhésion à la Cour pénale internationale. Cette démarche permettra, au cas où elle reçoit une suite favorable, de poursuivre en justice les responsables israéliens devant la Cour internationale.

Enquête sur les crimes de guerre devant être lancée

Les autorités palestiniennes s'affairent à préparer le document devant être soumis au Tribunal international de La Haye, ce procès doit lancer des procédures d'enquête sur les crimes de guerre commis par les Israéliens depuis 13 Juin 2014, tandis qu'Israel et les Etats-Unis menacent les Palestiniens de sanctions économiques.

Publicité
Publicité

Mais les Palestiniens sont bien déterminés à poursuivre le chemin jusqu'au bout et pensent sérieusement remplacer la date déjà désignée partir du 13 juin 2014) par celle du 1er juillet 2002, date à laquelle a été créée la Cour de La Haye. (La Cour n'est compétente que pour les crimes commis après la date d'entrée en vigueur du Statut de Rome - le 1er juillet 2002).

Le 2 mars 2015, possible date d'adhésion de la Palestine

Selon des procédures d'usage, soixante jours après dépôt de la requête, le Secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon pourrait annoncer la #Palestine membre de la Cour Pénale Internationale et en aviser les Etats membres. Il est nécessaire de rappeler que ni Israel ni les Etats-Unis n'ont le pouvoir d'empêcher une telle procédure et qu'une fois rendue, la décision est obligatoire pour toutes les parties.

Publicité

De ce fait, il est probable que la Palestine soit déclarée membre le 2 mars 2015, devenant ainsi le 123e Etat membre.

En outre, cette requête fait partie de 14 autres demandes d'adhésion dans divers traités internationaux. Citons entre autres, l'interdiction des bombes à sous-munitions et l'interdiction des armes de destruction massive.

Rappelons que la Palestine a le statut d'Etat observateur non membre de l'ONU depuis 2002.