On peut dire que les Israéliens ont bien réfléchi avant de bombarder les maisons et immeubles de pauvres et innocents citoyens en juillet dernier. On peut ajouter que c'est la troisième offensive israélienne en 6 ans.

Suite à une forte baisse des températures depuis mercredi dernier, cette période hivernale est très difficile pour la communauté palestinienne, qui subit en ce moment le passage d'une tempête de neige très violente nommée Huda. Cette tempête a tout ravagé sur son passage surtout dans les parties nord et du centre de la #Palestine avec de fortes pluies et des prévisions de neige, en particulier sur les zones montagneuses supérieures à 800 mètres dans le nord du pays.

Publicité
Publicité

Cette tempête a causé des coupures de courant dans de nombreux foyers palestiniens avec des milliers de maisons inondées et la fermetures des routes ce qui conduit à l'impossibilité de recevoir des ressources vitales comme de la nourriture et du lait. Les écoles et collèges ont également été fermés et la vie quotidienne est gravement affectée.

Le bureau palestinien de l'organisation humanitaire « Human Appeal » a adressé une demande d'aide urgente car une action rapide est nécessaire. Actuellement, 200 000 personnes ont besoin d'être sauvées car ils vivent dans des tentes sans eau ni électricité et sont en danger de mort. Le budget de l'aide humanitaire nécessaire s'élèverait à $ 740 000, ce qui équivaut à 625 000 Euros.

Des rêves de reconstruction brisés par Israël

Martin Schulz est le président du Parlement européen depuis février 2014, Il a visité #Israël.

Publicité

Le 12 février, pendant cette visite, il a rencontré un Palestinien qui lui a fait une remarque : "pourquoi un israélien dispose d'une utilisation de 70 litres cubes d'eau par jour alors qu'un palestinien n'en dispose seulement de 17", a-il demandé.

Mr Schulz a demandé des explications aux membres de la Knesset qui se sont défendus en prétextant que c'était des propos pour inciter à la haine des juifs.

Selon le huffingtonpost : "Les donateurs ont déjà débloqué des milliards de dollars pour remettre sur pied les maisons détruites par les bombardements israéliens ainsi que les nombreuses infrastructures touchées, dont la centrale électrique financée par l'UE. Mais ils butent toujours sur le blocus israélien qui empêche tout matériel de construction d'entrer dans l'enclave."

La chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a eu une réaction très virulente vis-à-vis de l'état d'Israël, après les bombardements de Gaza l'été dernier qui ont fait plus de 2000 morts. Mme Morgherini, qui plaide sans cesse pour la création d'un état palestinien, a en outre prévenu que le monde "ne supporterait pas" une quatrième guerre.