Le prix Princesse des Asturies est les plus prestigieux de la communauté hispanique mondiale. Il récompense des travaux d'envergures internationales et ce dans plusieurs catégories, au même titre que le prix Nobel par exemple.

Une campagne pour soumettre la candidature de Las Patronas - un groupe de #Femmes mexicaines - a débuté au Mexique afin de mettre en lumière l'aide importante que celles-ci prodiguent à des migrants agrippés sur le toit d''un train appelé « La Bestia ».

Las Patronas est un groupe de mexicaines issues du hameau de La Patrona dans l'état de Veracruz. Quotidiennement, ces femmes donnent de la nourriture aux passagers du train circulant à proximité de leurs locaux.

Publicité
Publicité

En 2015, cela fera vingt ans que cette petite entreprise humanitaire aide les migrants d'Amérique centrale rêvant d'atteindre la frontière nord-américaine.

Ce sont 14 femmes, toutes de la même famille, qui approvisionnent chaque jour plus de 300 sacs de nourriture aux voyageurs clandestins. Elles agissent comme des mère protectrices pour ces personnes désespérées en quête d'une vie meilleure

La Commission nationale des droits de l'Homme au Mexique avait récompensé le dévouement de ces femmes en 2013 en leur accordant le Prix des droits de l'Homme. Chaque année, ce seraient plus de 20 000 personnes qui seraient séquestrées sur ce train, toujours selon la Commission .

Dans le passé, les principaux passagers de la Bestia étaient des hommes. Cependant, les choses ont changé. Femmes enceintes, enfants, nouveaux-nés, ces groupes de personnes sont encore plus à risque de voir leur voyage s'arrêter en route.

Publicité

Voyageant sur le toit des wagons, ils n'ont aucune sécurité. Plusieurs n'arriveront jamais à destination, en raison d'une chute au sol ou de malnutrition.

Ainsi, « Las Patronas » parviennent depuis quasiment vingt ans à donner un moment de répit aux passagers d'un train communément surnommé le « Train de la mort » dans la région . Vous pouvez soutenir cette association sur le site Change.org afin que leur dévouement soit reconnu à l'échelle mondiale.