Le Pape François a annoncé hier qu'il visiterait la Bolivie, l'Équateur et le Paraguay cette année et le Chili, l'Argentine et l'Uruguay en 2016. Le Pape confirme sa visite dans le pays alors qu'il rentrait des Philippines à la Cité du Vatican dans le cadre du plan papal.

Selon l'agence de presse EFE, il était accompagné de 70 journalistes. Bien que les pays mentionnés attendent à sa visite, le Pape François n'a pas donné de dates de voyage aux nations sud-américaines. Toutefois, le président Evo Morales a dit hier qu'il a été « officiellement » informé que le pape sera en Bolivie en juillet. Pendant ce temps, l'Eglise catholique du pays a publié dans un communiqué que chaque jour est plus proche de la possibilité de la visite du Pape François en Bolivie au cours de cette année de 2015.

Publicité
Publicité

Selon une déclaration lue par le Président de la Conférence épiscopale de Bolivie (CEB), l'Eglise a demandé d'éviter toute tentative de manipulation de la visite du Pape François en Bolivie car la spéculation peut induire en erreur l'opinion publique et même entraver les efforts en cours.

Le président Evo Morales a dit qu'il a appris la visite du Pape François en Bolivie en juillet grâce à des bruits de couloir, sans que ça ne soit officiel à ce moment-là. « Je n'ai encore aucune information sur combien de jours il restera ici, mais nous devons commencer à préparer la visite ».

Selon le CEB, l'Eglise suit des mesures prudentes et responsables qui doivent être prises pour la visite papale. « Nous devrions nous attendre à des informations encore spéculatives en provenance du Vatican afin qu'ils puisse donner des dates exactes et l'itinéraire du voyage papal en Bolivie ».

Morales a révélé en décembre dernier que le Pape François a exprimé son désir de visiter la Bolivie en 2015 en séance privée. 

L'Eglise va intensifier sa coordination avec les services du Saint-Siège et le gouvernement lui-même afin de mettre à profit le peu de temps disponible pour préparer la visite du pape.

Publicité

« Rappelez-vous que cette visite a avant tout un caractère pastoral et cherche à renouveler et à renforcer la foi de tous les baptisés, et donner une forte impulsion à la mission évangélisatrice de l'Eglise en Bolivie. Nous n'avons qu'à rappeler tout ce que signifie le processus de préparation et la conduite de la visite du pape Jean-Paul II en 1988 », a rappelé la Conférence épiscopale de Bolivie. Au nom des fidèles, l'archevêque de Santa Cruz de la Sierra a exprimé hier sa joie et sa gratitude « au Seigneur » par l'annonce faite par le Pape François lui-même de visiter la Bolivie en 2015.